Un journaliste du Sud-Ouest affirme qu’il « stigmatisera toujours » les élus Front national

Publié le 18 mars 2017 dans Actualités, Politique, Presse

Un journaliste du Sud-Ouest affirme qu’il « stigmatisera toujours » les élus Front national

Le quotidien Sud-Ouest est connu pour ses sympathies de gauche. La plupart des journalistes de la rédaction ne s’en cachent pas et le revendiquent bien souvent sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs années, les journalistes de Sud-Ouest multiplient les dérapages et leur manque de neutralité est régulièrement mis en défaut. En octobre 2015, c’est la très modérée Virginie Calmels qui, dans un communiqué de presse, dénonçait « une inégalité de traitement au mépris du respect du principe d’impartialité qui fait traditionnellement la réputation de la Presse Quotidienne Régionale ».

Concernant le Front national, l’attitude du journal est explicite. La plupart des journalistes ont un comportement publiquement hostile au parti de Marine Le Pen.

Dernier exemple en date, le journaliste Emilien Gomez (photo). Correspondant pour la ville de Sarlat (Dordogne), il déclarait le vendredi 17 mars sur son profil Facebook « Oui, personnellement je stigmatiserai toujours les élus FN et j’en n’ai pas honte » !

Rappelons à Monsieur Emilien Gomez que la Charte des devoirs professionnels des journalistes français, révisée en mars 2011, stipule qu’un « journaliste digne de ce nom (…) tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’intention de nuire, le mensonge (…) pour les plus graves dérives professionnelles ».

Après avoir étudié à l’Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA), ce dernier est journaliste au quotidien Sud-Ouest depuis août 2013.

Emilien Gomez a d’abord été correspondant sportif à l’agence de Bordeaux, avant de rejoindre le Médoc et de s’installer à Sarlat.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Trackback from your site.

Réactions (15)

  • Judith
    18 mars 2017 à 09:36 |

    On attend des excuses de la rédaction du journal ! C’est incroyable !

    • COUDERC
      18 mars 2017 à 18:10 |

      C’est bien pour ca que je n’achète plus ce journal. Elle est la déontologie des journalistes?

  • Marc
    18 mars 2017 à 09:39 |

    Je pense que le front national devrait porter plainte. Inadmissible.

  • Grégoire P.
    18 mars 2017 à 11:27 |

    Marine prochaine et première présidente française demande à son gouvernement de couper les subsides de tous les organes de presse trop marqués à gauche. On laisse faire et nous nous régalons à compter les points et nous exultons de voir SUD OUEST mettre la clef sous la porte et Monsieur Gomez d’aller pointer à Pôle Emploi.

  • Cyrano
    18 mars 2017 à 11:41 |

    Lui le reconnait ouvertement, mais combien d’autres ont-ils la même attitude sans le dire, dont certains responsables d’agences locales qui vouent une haine viscérale à tout ce que est de « droite », et pas que FN!
    Et ce sont ces énergumènes qui osent parler de « déontologie » alors qu’ils s’offrent des tribunes de désinformation haineuse dans « leur » canard!
    Quant à déposer plainte contre ces individus, quand on voit « l’indépendance » de la justice…ne rêvons pas!
    Une seule chose: boycott de cette feuille de choux!

  • maryline mazet
    18 mars 2017 à 12:35 |

    Je ne connais pas personnellement mr Gomez, je n’ai aucune appartenance politique, mais ce que je lis me sidère… Ce commentaire a été piqué sur son mur personnel et a été fait en dehors de son boulot, il me semble qu’il a quand même le droit d’exprimer ses opinions, même si elles sont contraires aux vôtres… de plus, vous ne vous gênez pas pour étaler vos avis politique, alors pourquoi lui, il ne pourrait pas ?

    • Cyrano
      18 mars 2017 à 16:24 |

      Chère Maryline, deux points pour plus de précision:
      1 – Les « journaleux de tous bords se font fort,eux, de « piquer » les commentaires de celles et ceux qui ne leur plaisent pas sur leurs murs personnels, et ils ne se gênent pas alors pour utiliser leurs « copies d’écrans » afin de les traîner dans la boue tout en interprétant ou déformant leurs propos dans leurs canards usant et abusant de la puissance journalistique leur permettant de jouer les « grands inquisiteurs ».
      2 – Ce commentaire est certes sur son mur personnel mais en dit long sur la manière « objective » de cet individu de traiter l’information dans ses articles au total mépris de la charte de déontologie qu’il est pourtant tenu de respecter!
      Reste à savoir si vous cautionnez la presse d’information ou la presse d’inquisition, dans ce dernier cas, le régime castriste vous conviendrais parfaitement!
      Sachez enfin que je condamne les méthodes de ce Mr Gomez (qui m’est un parfait inconnu) quelles que soient les idées politiques et les personnnes visées.
      Bonne réflexion

      • maryline mazet
        18 mars 2017 à 18:08 |

        je ne connaissais pas infos bordeaux avant aujourd’hui, comme quoi, il vous fait de la pub sans le vouloir… mais vous lui reprochez exactement ce que vous faites dans tous vos commentaires, il y a quelque chose qui ne va pas….

      • maryline mazet
        18 mars 2017 à 18:13 |

        Monsieur Cyrano, lorsque vous tomberez sur un article de Mr Gomez, qui ne respectera pas la déontologie, ça sera à ce moment là qu’il faudra protester, mais là, il s’agit d’une info volée sur son mur perso, je parcours tous les jours internet et franchement, il n’est pas le seul à donner ses idées politique sur la toile… normal, on est un peu en période d’elections…

        • Cyrano
          18 mars 2017 à 19:03 |

          Madame Maryline, le problème n’est pas qu’il donne son avis sur la toile, mais que manifestement il utilise sa position journalistique afin d’imposer ses idées aux lecteurs, ce qui est inacceptable.
          Libre à lui d’agir ainsi, mais alors qu’il rejoigne un journal d’opinion comme il en existe tant, et non un quotidien qui se prétend « d’information », pour lequel la neutralité se doit d’être la règle.Quand à « protester » lorsqu’il ne respecte pas la déontologie, vous ne connaissez rien au lobby de la presse! Il est évident que vous serez débouté (classement sans suite) même étant dans votre droit le plus parfait. « Selon que vous soyez….etc… » Maintenant, si ce genre de manœuvres vous sait gré…on n’y peut rien…cela prouve simplement que le lavage de cerveau médiatique fonctionne à merveille!

  • Feynaud
    18 mars 2017 à 15:38 |

    Je ne suis pas étonné de la déontologie du journaliste et aussi du journal qui fait les demandes et les réponses, toujours près des idées du gouvernement. En ce moment, il est question de la sortie de l’euro : être vous pour ou contre ? Eux, jouent aux « économistes » sans se soucier de l’avis contraire des plus grands économistes (genre J. Sapir – directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales -EHESS-). J’en suis indigné, et je ne suis pas prêt d’acheter cette « feuille de choux ».

    • maryline mazet
      18 mars 2017 à 18:07 |

      je ne connaissais pas infos bordeaux avant aujourd’hui, comme quoi, il vous fait de la pub sans le vouloir… mais vous lui reprochez exactement ce que vous faites dans tous vos commentaires, il y a quelque chose qui ne va pas….

  • COLOCOCO2
    18 mars 2017 à 19:35 |

    Une ordure est une ordure est le restera quoiqu’ il advienne ……….
    Il est totalement intolérable qu’ un journaleux s’ exprimant dans un journal ayant UN MONOPOLE REGIONAL, s’ exprime selon sa propre sensibilité …..
    QUAND IL Y A DIVERSITE OUI . QUAND IL Y A MONOPOLE NON !
    Et dire qu’ils n’ arrêtent pas de nous faire chier avec leur soit disant déontologie …….

    • Cyrano
      19 mars 2017 à 10:46 |

      Eh oui, c’est bien connu, ceux qui parlent tant de déontologie sont les derniers à la respecter, au même titre que les chantres du « padamalgame » sont les premiers à le pratiquer pour assassiner leurs contradicteurs au nom de la bien-pensance socialo-gauchisante…Et sans généraliser, force est de constater qu’un grand nombre de « journalistes » de S.O. sont à l’image du Mr Gomez en question! Et ça se prétend « quotidien régional d’information »…info ou intox…?

  • lopez
    19 mars 2017 à 14:00 |

    bof que « le gomez » en question ne souhaite rien du FN , on s’en tappe..quand on aura les résultats de 1° tour , il sera , comme toute sa confrérie ,livide ,il ira au défilé des anti , crier « no pasaran » et puis au second tour il prendra la claque de sa vie , car marine battra le mignon…
    salut gomez…..

Réagir

Attention en publiant une réaction, vous vous engagez à assumer vos responsabilités. Infos Bordeaux ne pourrait être tenu responsable du contenu de vos réactions. Pour plus d'information, merci de consulter les conditions générales d'utilisations du site.