Bordeaux : Un nouveau délégué diocésain pour le dialogue avec l’Islam

Publié le 20 avril 2017 dans Brèves

Depuis de nombreuses années, le diocèse de Bordeaux souhaite instaurer un dialogue avec l’islam. Cette démarche est contestée par de nombreux catholiques qui y voient de la naïveté de la part de leurs autorités.

Jusqu’ici, le « délégué épiscopal pour la rencontre avec l’Islam » était Georges Jousse. Ce dernier a organisé de nombreux évènements avec la tendance radicale de l’islam (notamment l’UOIF). En juin 2015, il souhaitait publiquement un bon ramadan au « Rassemblement des Musulmans de Pessac », association qui, selon les autorités, comprendrait de nombreux intégristes.

En février 2014, il participait même à une réunion publique organisée par le Front de gauche, en soutien au projet de grande mosquée de Bordeaux !

Il y a quelques mois, c’est un nouveau délégué qui a été nommé par Mgr Ricard, évêque de Bordeaux. Il s’agit de Daniel Ambry, qui travaille à l’Inseec Business School (photo avec Tareq Oubrou et Georges Jousse). Ce dernier est également très proche de la Fédération Musulmane de Gironde, la branche locale de l’UOIF.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • yane
    22 avril 2017 à 18:09 |

    De gré ou de force nous devrons accepter l’islam en France, Charles Martel doit se retourner dans sa tombe ! Mais nous demande t on notre avis? Ce serait interessant de connaitre justement l’avis des Français catho ou non