La gauche opposée à la venue de Philippe Vardon à Bordeaux

Publié le 15 novembre 2017 dans Brèves

La polémique est venue de l’association d’extrême-gauche, « Le Pavé Brulant », le même groupe visé par Alain Juppé il y a quelques jours pour des « comportements porteurs de haine ».

Ce groupuscule qui avait déjà organisé des manifestations à Bordeaux contre la venue de Marine Le Pen ou d’Éric Zemmour, appelle, aux côtés du syndicat Solidaires (dont le responsable local, Jean-Michel Gendek, est candidat sur les listes du NPA) à « s’opposer » à la venue de Philippe Vardon, élu Front national en PACA (Provence Alpes Côte d’Azur).

En effet, ce dernier est invité par le Front national de Gironde, dans le cadre d’une formation interne, sur le thème : « Comment préparer les futures victoires électorales : Agir sur le terrain et savoir communiquer ». Celle-ci aura lieu le jeudi 16 Novembre, Place de l’église Saint Augustin, en début de soirée.

Peu soucieuse de la liberté d’expression, l’ex-ministre et députée socialiste Michèle Delaunay s’est « émue », sur son compte Twitter de la venue de Philippe Vardon, tandis que le journaliste du Sud-Ouest, Denis Lherm, qualifie Philippe Vardon, dans un article en date d’aujourd’hui, de « sulfureux personnage ».

Le maire de quartier, Jean-Louis David a réagi sur son profil Facebook « nous ne pouvons interdire cette libre expression ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées