Le journal Sud-Ouest s’engage contre Marine le Pen

Publié le 5 mai 2017 dans Brèves

Le manque de neutralité du journal Sud-Ouest, et sa proximité avec la gauche, a souvent été dénoncé par les cadres des Républicains et du Front national. Désormais, le point de vue est assumé.

A la veille du second tour des élections présidentielles, dans un éditorial intitulé « les raisons d’un choix », Yves Harté (photo), rédacteur en chef du journal, annonce qu’il faut « combattre le Front national ».

« Notre journal a toujours été opposé au parti de Jean-Marie Le Pen et de sa fille, pour les valeurs humanistes qui le constituent depuis sa naissance. Mais également pour ses profondes convictions européennes ayant ensuite guidé sa ligne éditoriale ».

Depuis plusieurs jours, de nombreux journalistes du quotidien partagent publiquement sur les réseaux sociaux leur aversion pour le parti de Marine le Pen. Dernier exemple en date, Benoît Lasserre, correspondant à Bordeaux qui compare le Front national au régime de Vichy. Il y a quelques semaines, c’était le correspondant pour Sarlat, Emilien Gomez, (article en lien) qui déclarait « Oui, personnellement je stigmatiserai toujours les élus FN et j’en n’ai pas honte ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Versaline
    5 mai 2017 à 18:50 |

    Il y a belle lurette que je ne lis plus ce torchon! et je m’en trouve pas plus mal car heureusement il y a d’autres sites de réinformation qui eux ne sont pas gavés de subventions, qui font appel aux dons des lecteurs et qui vous apportent une information objective et de qualité