Anne Brassié : « Lire dans les vignes est une réunion autour d’écrivains que nous admirons »

Publié le 18 juin 2018 dans Actualités, Agenda, Culture

Anne Brassié : « Lire dans les vignes est une réunion autour d’écrivains que nous admirons »

La critique littéraire, écrivain et journaliste Anne Brassié (photo), auteur notamment de « Robert Brasillach ou encore un instant de Bonheur »  (Robert Laffont) ou « La Varende, Dieu et le Roi » (Perrin) organise le 24 juin une grande journée littéraire au château de Picque Caillou. Infos Bordeaux l’a rencontrée à une semaine de cet évènement.

Infos Bordeaux : Quelles sont les spécificités de la journée « Lire dans les vignes » dont vous êtes l’initiatrice ?

Anne Brassié : C’est une réunion d’amis autour d’écrivains que nous admirons depuis longtemps. Certains sont connus, d’autres moins et notre travail est justement de les faire connaître au plus grand nombre. Tous les livres présents dans les vignes sont importants à un titre ou un autre.

Quels sont les principaux auteurs invités ?

Il y a une vingtaine d’auteurs. Parmi ceux-ci, l’historien de l’Ancien Régime, Jean de Viguerie, l’historien des guerres de Vendée Reynald Sécher, l’islamologue Annie Laurent, Marion Sigaut, dont les travaux sur Voltaire ont connu un grand succès , Stéphanie Bignon connue pour son livre sur le féminisme, la talentueuse journaliste Gabriel Cluzel ou encore Thierry Bouclier dont le dernier livre, « Le dernier des occupants », est un beau roman policier.

Pourquoi rendre hommage à Dom Gérard lors de cette journée ?

C’est le dixième anniversaire du rappel à Dieu de Dom Gérard, fondateur de l’abbaye du Barroux. Nous sommes dans sa famille, cette célébration s’imposait d’autant plus qu’il attachait une grande importance à la culture et admirait Charles Péguy.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées