Bernard-Henri Lévy est-il indésirable à Bordeaux ?

Publié le 14 juin 2018 dans Actualités, Agenda, Politique

Bernard-Henri Lévy est-il indésirable à Bordeaux ?

Bernard-Henri Lévy a déploré mercredi sur son compte Facebook l’annulation par la librairie Mollat d’une dédicace de son livre « L’Empire et les cinq rois », qui défend la cause des Kurdes.

Le très controversé « philosophe » juif a transmis à l’AFP une lettre de protestation adressée au gérant de la librairie, Denis Mollat, où il rapporte avoir été informé que l’événement était annulé « pour des raisons de sécurité ».

« Je pense que cette réunion doit être maintenue, et j’espère toujours que Mollat reviendra sur sa décision », a déclaré BHL. Immédiatement, tous ses réseaux se sont « émus » d’une telle décision, à l’instar de Clothilde Chapuis (responsable local de la Licra) qui n’hésite pas à être menaçante: « C’est incroyable ! Stupéfiant ! Le ministre de l’intérieur aurait assuré que la Préfecture mettrait tout en œuvre pour sécuriser la séance de signatures. Si tout cela est exact, la librairie Mollat doit s’expliquer. Il ne peut s’agir que d’un regrettable malentendu, aux graves conséquences ».

Sur son site internet Bernard-Henri Lévy menaçait aussi il y a quelques heures le propriétaire de la librairie Mollat : « Denis Mollat est un menteur. Denis Mollat, non content d’être un lâche cédant à la pression du premier groupe d’excités venu, est un mythomane inventant des ordres «venus d’en haut» pour excuser sa couardise et se défausser de ses responsabilités. Triste jour pour la liberté d’expression ».

Sur internet, de nombreux internautes critiquent vertement BHL : « Il appelle en permanence à censurer Dieudonné, mais il se trouve pris à son propre piège. La liberté d’expression est vraiment à sens unique dans ce pays ».

Devant la pression, Mollat a finalement changé d’avis ce matin. Sur son profil Twitter, la librairie annonce « La dédicace de Bernard-Henri Lévy aura lieu aujourd’hui à 18h ».

Bernard-Henri Lévy est une des plus grosses fortunes françaises. Ce dernier est très critiqué, notamment pour son rejet du patriotisme français : « Je ne vibre pas à « la Marseillaise ». J’espère que le cadre national sera un jour dépassé (…) Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux » !

Régulièrement entarté, ses détracteurs lui reprochent pêle-mêle : Sa diabolisation des Serbes en 1992, ses mensonges lors de la guerre du Kosovo, son communautarisme, son rôle dans le guerre en Lybie, l’affaire Jean-Baptiste Botul …

La rencontre aura donc finalement lieu en présence d’un important dispositif de sécurité pour protéger BHL de ses nombreux détracteurs.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Philippe mouillac
    14 juin 2018 à 11:24 |

    Comment peut on comprendre qu’entre FM ILS se coupent les pattes entre eux?

  • Marc
    14 juin 2018 à 11:44 |

    Ça serait sympa qu’il goute de la crème ce soir 🙂

  • van Ditzhuyzen
    16 juin 2018 à 09:41 |

    BHL échappera t’il à un nouvel encartage ? Les paris sont ouverts.

  • van Ditzhuyzen
    16 juin 2018 à 09:43 |

    BHL échappera t’il à un nouvel entartage , Les paris sont ouverts.

  • van Ditzhuyzen
    16 juin 2018 à 09:44 |

    Correction : entartage , par encartage.

  • Dennis Gotay
    18 juin 2018 à 16:08 |

    Bernard Henri-Lévy, le gavroche don Quichotte, en usant de sa « judaïté » (frelatée) met le peuple juif dans le danger et l’équivoque.

  • 18 juin 2018 à 16:36 |

    Mais tout ça est bon pour Israël hein ?
    Sacré Nanard !