Bordeaux : Le prix du PV de stationnement a doublé !

Publié le 4 janvier 2018 dans Actualités, Faits divers

Bordeaux : Le prix du PV de stationnement a doublé !

À partir du lundi 1er janvier, plusieurs centaines de villes françaises ont mis en place leur propre tarif de stationnement.

L’amende à 17 euros pour stationnement dans la rue non payé est devenue une redevance municipale : le forfait de post-stationnement (FPS). Il est désormais à 35€ pour la ville de Bordeaux.

Comme l’explique la mairie sur son site internet, « l’amende pour insuffisance ou non-paiement du stationnement, appelée FPS (Forfait de Post-Stationnement), est de 30€ en secteur vert et de 35€ en secteur rouge. Vous disposez de 5 jours pour vous acquitter du FPS à l’horodateur ».

Le contrôle du stationnement payant ne sera plus assuré par la police municipale, mais par un prestataire privé. A l’issue d’un appel d’offre auquel ont répondu 7 entreprises, c’est la société Urbis Park qui a été retenue.  Cette société du groupe Transdev (Veolia, Caisse des dépôts) est déjà le premier opérateur privé de parkings publics à Bordeaux, via sa filiale BP3000, qui gère 3000 places de stationnement (les parcs Bourse/Jean-Jaurès, Salinières, Meunier et Tourny).

Ce FPS pourra être contesté en deux temps : une première fois via un « recours administratif préalable obligatoire » (Rapo) et une seconde, si vous n’avez pas eu gain de cause, auprès de la Commission du contentieux du stationnement payant (CCSP).

Jusqu’à présent, l’Etat reversait 53 % du montant des PV de stationnement aux métropoles. La recette du nouveau forfait sera également versée à la métropole, moins les charges de la ville.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Trackback from your site.

Réagir

Attention en publiant une réaction, vous vous engagez à assumer vos responsabilités. Infos Bordeaux ne pourrait être tenu responsable du contenu de vos réactions. Pour plus d'information, merci de consulter les conditions générales d'utilisations du site.