Bordeaux : L’église Saint Eloi victime d’actes christianophobes

Publié le 22 novembre 2018 dans Actualités, Faits divers

Bordeaux : L’église Saint Eloi victime d’actes christianophobes

Une nouvelle fois, une église bordelaise est la cible de dégradations, sans susciter la moindre de la part des autorités.

Quelques jours après l’église Saint Croix, victime d’actes de vandalisme, c’est au tour de l’église Saint Éloi d’être visée par des actes haineux commis par des activistes d’extrême-gauche.

Mardi soir, après la messe de 18h30, plusieurs dizaines de personnes encagoulées ont voulu rentrer dans le lieu de culte. Après avoir lancé des pétards, et avoir été repoussées par le prêtre et quelques fidèles présents, les agresseurs ont recouvert l’église de tags haineux.

Interrogé par Infos Bordeaux, un fidèle dénonce le deux poids deux mesures qui exaspère les catholiques bordelais : « Si la cible avait été une synagogue ou une mosquée, les médias et le maire seraient déjà sur place et promettraient de sévères sanctions. Nous ne comptons pas à leurs yeux ! »

 

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Dejean Monique
    22 novembre 2018 à 21:24 |

    Je suis , avec mon ami Jean-paul Garraud , sur FB et maintenant plus possible de partager ? Pourquoi ?

  • Zuba
    26 novembre 2018 à 12:05 |

    La police et la préfecture savent exactement qui est ce groupe, mais n’ont rien fait volontairement. Ce groupe organisait une manifestation non déclarée. Il s’agit de la « Marche Nocturne – Journée de Souvenir TRANS ». Parmi les participants plusieurs proches de la mairie de Bordeaux dont Peio Arne ou encore Jean-François Puech, président de l’association Ovale citoyen !