Les gilets jaunes appellent à investir le centre-ville de Bordeaux

Publié le 23 novembre 2018 dans Actualités, Agenda, Politique

Les gilets jaunes appellent à investir le centre-ville de Bordeaux

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes appellent à se rendre dans le centre-ville de Bordeaux le samedi 24 novembre. Un rassemblement est d’ailleurs prévu à 14h00 Place de la Bourse.

Si la préfecture devrait laisser cette manifestation se dérouler, il n’en est pas de même pour plusieurs artères de l’hyper centre. Dans un communiqué de presse, le préfet de la Gironde, Didier Lallement, « a pris ce jour un arrêté qui interdit la tenue de cortèges, défilés et manifestations liés au mouvement des « gilets jaunes » ce samedi 24 novembre 2018 à Bordeaux dans le périmètre délimité par la place Tourny, le cours Georges Clémenceau, la place Gambetta, la rue docteur Nancel-Pénard, le cours d’Albret, le jardin de la mairie, la rue Élysée Reclus, la place Rohan, la place Pey Berland, le Cours d’Alsace et Lorraine, la rue Sainte Catherine et les allées de Tourny (…) De nombreux autres rassemblements se tiendront ce même jour sur le département de la Gironde. Ils mobiliseront les services de sécurité et de secours dans un contexte de menace terroriste et de plan Vigipirate qui continue à solliciter les forces de sécurité intérieure pour garantir la protection des personnes et des biens contre le risque d’attentat ».

Sur internet, et notamment sur la page Facebook « blocage national contre la hausse du carburant », de nombreux internautes se moquent de la position du préfet et dénoncent une « volonté de censure ».

Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo, réalisé les 21 et 22 novembre sur un échantillon de plus de mille personnes, près de 8 Français sur 10 (77 %) trouvent l’appel à bloquer la capitale, ce samedi, légitime. Soit trois points de plus qu’ils ne l’étaient samedi dernier. Une grande majorité préférant les caractériser comme «populaires» (81 %), «courageux» (77 %), engagés dans «une lutte pour l’intérêt général» (78 %). Si les modes d’action à venir font débat dans les rangs du mouvement, deux Français sur trois (66 %) appellent à ce que la mobilisation se poursuive, catégories populaires en tête (78 %). Élément d’inquiétude supplémentaire pour le gouvernement, quatre sympathisants de LaREM sur dix trouvent le mouvement des «gilets jaunes» justifié.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    23 novembre 2018 à 20:29 |

    Il y a plusieurs points de rdv :
    – Rdv samedi matin à 07h30 à Conforama (Bordeaux Lac).
    – Rdv samedi matin à 07h30 au Centre Commercial Rive d’Arcin
    – Rdv samedi à 14h00 Place de la Bourse à Bordeaux