Prix des carburants : Des internautes appellent à bloquer les routes le 17 novembre

Publié le 26 octobre 2018 dans Actualités, Agenda, Politique

Prix des carburants : Des internautes appellent à bloquer les routes le 17 novembre

Partout en France, les appels à bloquer les routes pour protester contre la hausse du prix de l’essence se multiplient. Pour l’instant, la date du 17 novembre semble cochée par de nombreux automobilistes en colère.

Sur Facebook, les contestataires bordelais ont créés une page intitulée « blocage national contre la hausse du carburant ». Ils donnent rendez-vous le 17 Novembre à 14 heures sur le parking du Parc des expositions. Plus de 5 000 personnes ont indiqué y participer et 21 000 se sont dites intéressées !

Une pétition en ligne a également été lancée. Elle a déjà recueilli 347 000 signatures : « Nous sommes déjà dépendants des cours du pétrole, il n’est pas question qu’en plus nous subissions une augmentation des taxes« , peut-on lire.

Les prix du pétrole se sont en effet redressés cette année, passant de 65 dollars début janvier pour le baril de Brent de la mer du Nord à 86 dollars début octobre, avant de refluer autour des 75 dollars actuellement.

Le prix moyen d’un litre de sans plomb 95 à la pompe s’élevait la semaine dernière à 1,55 euro, à peine plus que celui du gazole, à 1,52 euro, selon le ministère de la Transition écologique et solidaire. Mais la hausse du prix des carburants s’explique aussi par la taxation qui s’est alourdie, surtout pour le diesel depuis le 1er janvier.

Les taxes sur le gazole ont ainsi augmenté de 7,6 centimes par litre au total, avec notamment la contribution climat énergie (« taxe carbone »). Pour l’essence, l’augmentation a été de 3,9 centimes par litre. Cette politique devrait être renforcée en 2019, avec des hausses de 6 centimes pour le diesel et 3 centimes pour l’essence, puis à nouveau jusqu’en 2022, l’objectif étant de rendre l’essence moins onéreuse que le diesel, jugé plus polluant.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • NLC
    27 octobre 2018 à 08:38 |

    Pour rendre l’essence moins cher que le diesel, on peut aussi baisser le prix de l’essence pour le ramener au dessous du diesel, mais ce n’est pas ce qui est fait, l’objectif est donc bien de tondre les français !

    • Reno Thierry
      28 octobre 2018 à 17:49 |

      Effectivement, il semblerait logique de jouer sur le différentiel entre gasoil et essence en augmentant le gasoil et en baissant l’essence…. Mais, non ! On augmente les taxes sur les deux.
      À savoir : A La réunion, département français (j’y suis actuellement) le prix du gasoil est de 1.24€ et celui de l’essence à 1.54€… ils ne participent pas au « sauvetage de la planète » eux ??. De plus, le prix des carburants est strictement le même, quelque soit la station….
      Ce gouvernement nous prend vraiment pour des c….
      Il faudra y penser lors des prochaines élections : pas un élu de la République en marche aux élections européennes. Ça aurait de l’effet, non ?…

  • Max
    27 octobre 2018 à 09:59 |

    Je regarde avec une certaine délectation tous les abrutis qui ont voté massivement Macron en 2017 se faire tondre. Il fallait y penser avant de voter.

  • maxilaire
    27 octobre 2018 à 18:28 |

    Des personnes m’indiquent vouloir bloquer le village de Sadirac.
    C’est le village où Mme DUBOS, la nouvelle ministre, est aussi conseillère municipale.
    Avez-vous des informations ?

  • Hatchondo
    27 octobre 2018 à 20:33 |

    Il faut bloquer les routes et autoroutes sur toute la france jusqu a ce que le racket cesse…

    • 29 octobre 2018 à 13:20 |

      il faudrait bloquer les dèpots d’essence d’Ambés et bloquer les mairies les préfectures et surtout au prochaine election voté contre tout les incapables qui gouvernes

  • Lebanc
    29 octobre 2018 à 13:38 |

    Ils patogent grave dans la semoule!
    Ce president ne respect en aucun cas les français dans la vie de tous les jours et ne protège en rien ces entreprises même avec des petites mesures, ils se prennent pour des seigneurs ces gens et nous prennent pour des jambons, macron n’y comprends meme plus rien à son cape (taxes à toute azimut pour combler les manques au lieu de vrai réformes) il en fait une affaire personnel il s’en fou il a pas d’enfant à nourrir et à élevé ! le pays va s’enfoncer méchamment! il ne s’en rendent même plus compte que pour la grandes majorité des francais n’on pas les moyens de suivre toutes leur réformes!
    L’écologie pour changer le système ce fait en international d’abord avec les plus gros pays et les grosses entreprisents et il le s’avent tres tres bien !
    Ils faut manifesté maintenant il y’en à assez , sa suffit il font du n’importe quoi en vendant du rêve il nous prennent vraiment pour des c..

    Mr Macron De l’écologie de la vrai c’est pas ça! Et si vous cherchez du pognon commencez déjà par faire des vrai économie chez vous à la tête de l’état et des regions montrez l’exemple!
    La colère gronde vraiment là!!!

    Oui Le 17 j’y serai.

    • bernier
      5 novembre 2018 à 23:07 |

      Itou !

  • alain dabel
    29 octobre 2018 à 16:25 |

    le prix du gazole paye l’ impôt sur la fortune et n’a rien avoir avec la pollution

  • georges sant
    30 octobre 2018 à 08:51 |

    Bonjour,
    pour la pollution, commençons par le ferroutage de l’ensemble des camions qui traversent l’union européenne et plus particulièrement notre pays, la FRANCE, au lieu de ponctionner le budget de tous les Français avec l’augmentation des carburants a la pompe.

  • eratos
    30 octobre 2018 à 16:48 |

    SOLUTION DE FACILITE
    Nos élus savent PRENDRE mais je ne savent pas RENDRE.
    Cela dure depuis plus de 50ans. NOUS VOULONS NOTRE DU

  • RV
    31 octobre 2018 à 19:43 |

    Bonjour

    Plutôt que de s’attaquer au prix de l’essence,
    pourquoi ne pas revendiquer
    _______________________
    une hausse salariale ?
    _______________________
    Il n’y a pas que l’essence et le gas-oil qui sont de plus en plus chers !
    Il y a le gaz, l’électricité, l’eau, etc.