Biarritz Olympique : Le chantage du journal Sud-Ouest

Publié le 4 septembre 2018 dans Brèves

Ces dernières semaines, le club de Biarritz, qui évolue en Pro D2, avait refusé l’accès à sa tribune de presse aux journalistes du quotidien local Sud-Ouest. Dans une lettre ouverte, Louis-Vincent Gave, président conseil de surveillance du BO, et Jean-Baptiste Aldigé, président du directoire, ont tenu à apporter leur éclairage sur cette affaire.

Ils accusent notamment le journal Sud-Ouest de menaces suite à la fin du  partenariat entre le club et le quotidien régional. Le non renouvellement de cet accord (qui coutait 33 000 euros par an au club), aurait entrainé de nombreuses représailles.

« Tout d’un coup, tout s’élucida pour nous. En effet, au printemps dernier, nous n’avions pas compris pourquoi Charles Gave (qui n’a jamais fait de politique) était décrit comme étant adepte de “théories fascistes” ? Pourquoi étions-nous décrits dans les pages du Sud-Ouest au mois de Mars 2018 comme étant “ultra-libéraux trash” ? (…) Nous avons donc eu un rendez-vous en juin avec la direction de Sud-Ouest afin d’informer le journal que compte tenu de la situation financière du BOPB, nous ne pouvions plus prolonger le partenariat Sud-Ouest-BOPB. À notre grande surprise, plutôt que d’essayer de comprendre notre situation et de faire un pas dans notre sens, Sud-Ouest a préféré nous menacer ; nous expliquant que si nous ne renouvelions pas notre contrat, la teneur de notre couverture médiatique allait rapidement se détériorer ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,