Bordeaux : Les islamistes du Millî Görüş souhaitent ouvrir une école

Publié le 20 février 2019 dans Actualités, Politique

Bordeaux : Les islamistes du Millî Görüş souhaitent ouvrir une école

L’association « Confédération Islamique Milli Gorus Bordeaux » (CIMG Bordeaux) est la branche locale du Millî Görüş. Ce mouvement islamique d’origine turque a été fondé en 1969 par Necmettin Erbakan, ancien premier ministre turc, condamné dans son pays pour « incitation à la haine raciale ou religieuse ». Ce dernier ne fait pas mystère de ses intentions, « L’Europe entière deviendra islamique. Nous conquerrons Rome » !

Le mouvement est classé comme « islamiste fondamentaliste » par le renseignement fédéral allemand (Bundesverfassungsschutz), et a été mis en 2003 sur la liste des associations pouvant servir de base arrière au terrorisme dans le pays.

Au niveau national, la CIMG est un membre statuaire du Conseil français du culte musulman (CFCM) et est présente au bureau exécutif !

L’association est dirigée localement par l’imam Oguzhan Yildiz (à gauche sur la photo prise à Saint Emilion). Ce dernier, qui officie dans leur lieu de culte à Latresne, est par ailleurs conseiller CFDT dans l’usine Ford de Blanquefort. L’étude de son profil Facebook révèle qu’il aime de nombreuses associations et personnages islamistes, mais aussi le député de la 4ème circonscription de Gironde, le socialiste Alain David.

Sur les réseaux sociaux, l’association CIMG Bordeaux annonce depuis plusieurs jours l’ouverture d’une d’école « une première en Aquitaine », qui fera partie du groupe scolaire Iqra. Ce groupe « a pour objectif d’offrir aux enfants une structure éducative de qualité et soucieuse de leur identité musulmane ». Pour les promoteurs du projet bordelais, le but est « d’avoir une génération éduquée selon l’éthique musulmane ». Ils précisent  « nous allons soumettre ce projet d’une capacité de 2070 m2 pour la Oumma. Nous sollicitons votre contribution pour la construction de cet édifice inshaAllah ».

Le Millî Görüş est par ailleurs revenu ces dernières heures au cœur de l’actualité. Les services de police ont révélé que l’auteur des insultes envers Alain Finkielkraut fréquente les milieux islamistes de la région de Mulhouse, et notamment le Milli Gorus en Alsace !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • 21 février 2019 à 20:14 |

    Inadmissible et inacceptable en France
    Sans compter tous ces terroristes qui doivent revenir dans notre pays ce sont des bombes à retardement c est une horreur!
    Catherine