Tuerie en Nouvelle-Zélande : Les musulmans accusent les médias et Eric Zemmour

Publié le 26 mars 2019 dans Actualités, Politique

Tuerie en Nouvelle-Zélande : Les musulmans accusent les médias et Eric Zemmour

Quelques dizaines de musulmans étaient rassemblés samedi Place de la Bourse à Bordeaux, afin de dénoncer la tuerie de Christchurch (Nouvelle Zélande). Le 15 mars 2019, Brenton Tarrant tuait une cinquantaine de musulmans. Cet australien aurait été notamment motivé par une visite en France, choqué du grand nombre de musulmans présents : « Une fois arrivé en France, j’ai découvert que les histoires étaient non seulement vraies, mais profondément sous-estimées. Dans chaque ville française, les envahisseurs étaient présents ».

Plus généralement, ce dernier, dans un manifeste publié sur internet, donnait les raisons profondes de son acte, « To take revenge on the invaders for the hundreds of thousands of deaths caused by foreign invaders in European lands throughout history (…)To take revenge for the thousands of European lives lost to terror attacks throughout European lands”.

Dans un communiqué de presse, les différentes mosquées de Gironde et les principales associations musulmanes dénoncent une France qui se serait transformé « en patrie de chasse à l’homme et à la femme musulmane, mis au banc de la société, à travers une campagne de haine et d’islamophobie sans précédent qui a inspiré le terroriste » !

Signé par les mosquées de Pessac, Mérignac, Talence, Bordeaux, Grand Parc Bordeaux Nord, Bordeaux Bastide, Saint-André de Cubzac, Pauillac, Blaye ou encore Cadillac, le texte accuse « un climat islamophobe qui règne aujourd’hui en France » et « la complicité des médias qui servent de caisse de résonnance à la théorie du Grand Remplacement ».

Dans une interview donnée à Infos Bordeaux en 2014, l’écrivain Renaud Camus expliquait à nos lecteurs le sens de cette formule : « C’est très simple : il y avait un pays, il y avait un peuple, et, en l’espace d’une génération, sur le même territoire, il y a plusieurs autres peuples, avec leurs propres cultures, leurs propres civilisations, leurs propres religions, bientôt leur propres langues et leurs propres rapports au travail, à la vie civique, à la loi, à la vie publique, à la vie privée, aux relations de voisinage, à l’espace sensible, au territoire ». Cet ami d’Alain Finkielkraut mettait en garde contre « la transformation radicale du paysage démographique, culturel et physique de notre pays et de tout le continent européen ».

Très peu de manifestants avaient répondu à l’appel de ces différentes mosquées. Ces derniers n’hésitaient pas à stigmatiser les médias comme ces pancartes « BFM m’a tué » ou encore « Zemmour m’a tué » (photos).

Le « climat islamophobe » n’a tué personne en France ces dernières années, mais au nom de l’islam, plus de 250 français ont été tués depuis 2012.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marie
    26 mars 2019 à 11:13 |

    Dimanche, beaucoup de musulmans ont préféré aller à la foire aux plaisirs des Quinconces que sur la Place de la Bourse. Le sens des priorités 🙂

  • Colococo2
    26 mars 2019 à 14:07 |

    On ne joue pas à armes Merdiatiques égales….
    Tous les jours, des chrétiens sont assassinés Par qui vous savez au nord Nigeria…
    Pas la moindre indignation merdiatique + silence total de François ….
    Qui m’explique ?

  • feynaud
    26 mars 2019 à 14:10 |

    Je mets les pendules à l’heure de la christianophobie ! Je précise : l’islamophobie est un signe de bonne santé mentale. Pourquoi ? Parce l’Islam est loi de la charia et la charia est crime contre l’humanité. Je pense que les chrétiens ont aussi leurs mots à dire et que la liberté d’expression chez nous en France est encore de rigueur ! Merci de respecter les chrétiens ! . . .

  • bruce
    26 mars 2019 à 14:51 |

    Le journaliste qui fait son boulot à moitié.

    Il parle de quelque dizaine de musulmans, sur l’une des photos présentes sur l’article, j’ai compté 41 têtes, et c’est seulement le nombre de tête qu’on voit sur une photo d’une partie du rassemblement.

    Les photos de l’article ont été prises sur l’événement Facebook.

    Il n’a donc pas pris la peine de prendre ses propres photos sur place, et il n’est même pas capable de compter le nombre de personnes sur une des photos qu’il a mis sur son article pour estimer le nombre de personnes présentes.

    Monsieur le journaliste ou Madame la journaliste, vous étiez où pendant cette manifestation ? Êtes-vous sur d’avoir bien fait votre boulot ?

  • musulman et alors ?
    27 mars 2019 à 22:37 |

    bonjour, shalom, salam,

    1 ce n’etait pas samedi mais dimanche.
    2 une petite dizaine ??? bon, faudrait deja compter sur les photos.
    3 toutes les mosques n’ont pas signé.

    Article fait à la va-vite pour stigmatiser les musulmans.

    Petite remarque aux chretiens : l’inquisition c’etait « tu te convertie ou tu meurs » alors que les musulmans ont vecu presque 700 ans au milieu des juifs chretiens et autres. Auraient ils mal appliqué la charia ou auraient ils mieux compris la charia que certains fous ?

    • Barlie
      7 avril 2019 à 20:14 |

      Pitié … ne nous faites pas le coup de l’Inquisition, l’ultime argument du gauchiste christianophobe ! On vit en 2019 !