Incendie volontaire à la sous-préfecture de Lesparre

Publié le 9 janvier 2019 dans Brèves

Un incendie volontaire a endommagé, sans faire de victime, dans la nuit de mardi à mercredi les locaux de la sous-préfecture de Lesparre, en Médoc (Gironde), qui est restée fermée, a annoncé la préfecture dans un communiqué. « Aucune piste n’est exclue », se contentait-on d’indiquer à la gendarmerie, précisant qu’une enquête pour « destruction par incendie volontaire » avait été ouverte.

« Le feu s’est propagé à l’intérieur et les dégâts ne permettent pas l’ouverture des services au public ce (mercredi) matin. Aucune victime n’est à déplorer« , précise la préfecture.

Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde a condamné « avec la plus grande fermeté cet acte gravissime sur un bâtiment public représentant la République française« .

Benoit Simian, député du Médoc (La République en Marche) a fait le lien avec les gilets jaunes « Nous recevons déjà des menaces, mais là ça devient très grave (…) certains élus locaux ne jouent pas leur rôle et profitent du mouvement des Gilets jaunes pour attiser la haine ».

Cette déclaration a provoqué la colère de l’élu du Nord Médoc, Grégoire de Fournas (Rassemblement national) qui parle de « manœuvre malhonnête » : « Rien ne permet de dire, à l’heure actuelle, qu’il y ait un lien avec le mouvement des gilets jaunes. Benoit Simian n’a pas hésité à scandaleusement faire le rapprochement, à la seule fin de décrédibiliser une légitime mobilisation ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,