Virginie Calmels quitte déjà le groupe immobilier Barnes !

Publié le 24 juin 2019 dans Brèves

Virginie Calmels, ancienne numéro deux des Républicains, et Barnes, qui l’avait recrutée mi-mars, ont annoncé lundi leur séparatio. Le groupe immobilier de luxe évoquant des « dissensions majeures » et l’ex-président de Barnes France assurant qu’elle a démissionné.

« A compter du 24 juin 2019, Thibault de Saint Vincent reprend l’ensemble des fonctions de CEO en remplacement de Virginie Calmels entrée en poste le 11 mars 2019 et dont les fonctions cessent immédiatement », a annoncé la société dans un communiqué.

« A la suite de dissensions majeures entre Virginie Calmels et les actionnaires, cette décision est devenue inévitable », est-il ajouté.

« J’ai mené durant les premières semaines un audit de l’entreprise dont j’ai remis les conclusions le 5 juin », a répondu ensuite dans un communiqué distinct Mme Calmels, qui précise avoir démissionné.

« Suite au refus des actionnaires jeudi 21, réitéré vendredi 22, de me garantir leur accord pour la mise en oeuvre des mesures correctrices préconisées, je (…) n’ai pas eu d’autre choix que de cesser toutes mes fonctions, avec prise d’effet immédiat ».

« Compte tenu de la volonté de la société de tenter de ternir mon image et d’attenter à ma réputation, je n’ai d’autre choix que de communiquer moi-même », ajoute l’ex-dirigeante qui se « réserve » la possibilité de faire valoir « tous ses droits ».

Mme Calmels était devenue coactionnaire et avait aussi pris la tête des entités Barnes International et Barnes Hospitality. Elle avait notamment pour mission « de créer la première grande marque de luxe mondiale dans le domaine des services ».

Outre des services immobiliers haut de gamme, la société immobilière fondée il y a près de 20 ans est présente dans le conseil en art et patrimoine, le conseil en transaction ventes et locations de yachts, la vente de vignobles, chasses et haras, l’architecture et la décoration intérieure. En 2018, ses ventes ont atteint près de 4,9 milliards d’euros.

Avant de s’engager en politique en 2014, et de devenir la première adjointe d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, Mme Calmels, 48 ans, avait successivement été directeur financier de Numéricable, directeur délégué de Canal+, patron d’Endemol France puis directeur général d’Endemol monde.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :