CCIF : Philippe Poutou soutient les “ennemis de la République”

Publié le 21 novembre 2020 dans Actualités, Politique

CCIF : Philippe Poutou soutient les “ennemis de la République”

A la suite de la décapitation de Samuel Paty, professeur d’histoire au collège de Conflans-Sainte-Honorine, le ministre de l’intérieur a annoncé la dissolution de plusieurs associations considérées comme «séparatistes». Dans cette liste, figure notamment le très controversé « Collectif contre l’islamophobie en France » (CCIF).

Un certain nombre d’éléments nous permettent de penser que c’est un ennemi de la République“, estimait le ministre, en évoquant le Collectif contre l’islamophobie en France.

«On voit bien comment l’islam politique se joint à l’islam radical pour finalement mener au terrorisme (…). Il faut combattre l’islam politique avec la même force que le terrorisme», rajoutait Gérald Darmanin.

Si le CCIF est soutenu localement par de nombreuses mosquées, ces « ennemis de la République » ont reçu l’appui de Philippe Poutou, conseiller municipal de Bordeaux et ancien candidat à l’élection présidentielle.

Dans un communiqué de presse, le responsable politique d’extrême gauche annonce publiquement son soutien à ces islamistes : « Le NPA condamne cette attaque contre le CCIF et assure ses animateurEs et ses bénévoles de tout son soutien dans leur indispensable action contre l’islamophobie. C’est l’ensemble du mouvement social et du mouvement ouvrier qui devrait aujourd’hui se dresser contre cette nouvelle mesure autoritaire : il en va de l’avenir du combat antiraciste et, plus globalement, de l’ensemble des luttes de notre camp social ».

Ce n’est pas la première fois que Philippe Poutou et le NPA collaborent avec les militants islamistes (candidate voilée lors des élections régionales de 2010, opposition à la loi sur le voile, soutien public au palestinien Khader Adnan, membre du Jihad islamique,  participation à la « marche contre l’islamophobie »…), mais la défense d’une association nommée « ennemie de la République », par le ministre de l’intérieur, est une première.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Trackback from your site.

Réactions (3)

  • Marc
    21 novembre 2020 à 10:21 |

    Incroyable que le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, et le Sud Ouest, ne s’emparent pas de ce sujet !

  • Zuba
    21 novembre 2020 à 10:22 |

    Pour protester contre les catholiques, il est là à toutes les manifestations et paradoxalement, il est au premier rang des soutiens islamistes. Un vrai collabo !

  • jean aymard
    24 novembre 2020 à 12:41 |

    le poutoumane qui hait les flics,
    qui roulent en ford mondéo (avec not’ pognon)…

Réagir

Attention en publiant une réaction, vous vous engagez à assumer vos responsabilités. Infos Bordeaux ne pourrait être tenu responsable du contenu de vos réactions. Pour plus d'information, merci de consulter les conditions générales d'utilisations du site.
fr_FRFrench
fr_FRFrench