La ville de Bordeaux en pointe dans la propagande LGBT

Publié le 9 octobre 2020 dans Actualités, Culture

La ville de Bordeaux en pointe dans la propagande LGBT

Le lobby LGBT était déjà très présent sous l’ancienne municipalité. Il n’a fait que renforcer ses positions sous la nouvelle majorité conduite par Pierre Hurmic.

La dernière édition (Octobre 2020) du mensuel édité par la mairie, ne fait pas mystère de sa volonté de promouvoir le communautariste homosexuel. En Une (photo), on y voit deux hommes dans les bras l’un de l’autre, avec le slogan « Vers une ville LGBT Friendly ».

Les associations qui gravitent autour de la mairie verront leurs subventions augmenter. C’est le communiste et  nouvel adjoint au maire « en charge de la lutte contre toutes les discriminations » qui l’annonce. Pour Olivier Escots (ancien journaliste à Sud-Ouest) « Cette lutte concerne  l’ensemble des services municipaux (…) Les associations auront donc des subventions de fonctionnement pérennes, et un travail de sensibilisation est prévu avec les maires adjoints de quartier pour irriguer le champ le plus large : centres d’animation, écoles, services, milieux professionnels, évènements culturels et autres ».

Pourtant, mis à part quelques agressions, commises pour la plupart par des personnes issues du sud de la méditerranée, l’actualité ne justifie en rien une telle communication.

Le Commissaire divisionnaire, et chef d’Etat-major de la Direction Départementale de Sécurité Publique de la Gironde (DDSP33) le confirme « le nombre de plaintes déposées auprès de la police reste stable et peu élevé ». L’homme est pourtant « membre d’honneur » de l’association LGBT Flag !

Depuis quelques jours, les services de la mairie mettent en avant un placard invitant les homosexuels à « être fier » et faire leur « coming out » (photo).  A l’heure du débat sur les séparatismes et les communautarismes, la mairie de Bordeaux ne fait pas mystères de ses penchants.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Jay
    9 octobre 2020 à 15:57 |

    Le maire éduque les bordelais. Une façon de leur dire qu’il les prend pour des cons. Juppé faisait pareil avec ses campagnes antiracistes.

  • jean aymard
    11 octobre 2020 à 15:19 |

    Entre quelqu’ un qui a des penchants, et d’ autres qui font une promotion tapageuse à nos frais de leurs inclinaisons tordues au su de tous, particulièrement envers la jeunesse, c ‘ est confondre la liberté avec la licence.

fr_FRFrench
fr_FRFrench