Actualités, Politique

De faux réfugiés sahraouis demanderaient l’asile à Bordeaux

C’est le journal Sahara News qui l’affirme. Les « réfugiés sahraouis » qui étaient installés depuis plusieurs mois à Bordeaux sous le pont Saint-Jean et la passerelle Eiffel (avant d’en être expulsés récemment) seraient en fait des faussaires algériens.

sahara_news_logo1« Selon un officier de la police française qui a demandé à garder l’anonymat, il s’agit en réalité de ressortissants algériens qui pour avoir plus de chances de s’installer dans l’Hexagone, ont choisi ce nouveau subterfuge. En se présentant sous l’étiquette de réfugiés sahraouis, ces immigrés algériens demandent dès leur arrivé le statut de réfugié pour avoir droit à l’asile tout en bénéficiant du soutien et de la solidarité des associations locales et des habitants de la région. Pour ne pas attirer les soupçons de la police, ajoute l’officier, les demandeurs d’asile algériens qui sont arrivés en octobre 2014 à Bordeaux en compagnie de quelques réfugiés sahraouis, ont fait un petit détour du côté des camps de Tindouf au sud-ouest de l’Algérie, pour se procurer les fausses pièces d’identité et les faux documents de voyage qui les conduiront jusqu’en France ».

Si l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a déjà reconnu le statut de réfugiés à douze d’entre-deux, nul doute qu’après ces dernières révélations, la demande des autres requérants devrait être refusée par la préfecture de Gironde…

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes