Actualités, Politique

Mais que viennent faire les terroristes des FARC en Aquitaine ?

En plus d’un demi-siècle, le conflit armé colombien impliquant les FARC (communistes), des milices paramilitaires et les forces de l’ordre, a fait au moins 260.000 morts, plus de 60.000 disparus et 7,1 millions de déplacés.

Décrite par le journal l’Express comme « une machine de guerre redoutable, financée par le trafic de drogue » cette organisation est notamment connue pour avoir enlevé en 2002 la française Ingrid Betancourt.

Lors de de la commission permanente du Conseil régional dirigé par les socialistes, les élus de Nouvelle-Aquitaine ont abordé un dossier à l’intitulé surprenant : “Formation des anciens combattants des Farc (Force armées révolutionnaires de Colombie, NDLR) en écoguide, parc naturel régional des Landes de Gascogne“.

Selon le conseil régional, « le projet a pour objectif de répondre à la problématique de la réinsertion des anciens combattants des Farc ».

Le journal Sud Ouest précise que « cinq à six agents du parc naturel des Landes de Gascogne (PNR) s’apprêtent alors à dispenser des formations d’éco-guides aux Farc de la région amazonienne du Nariño. Initiation à la biodiversité qui se fera sur place dans les prochains mois, après une première sélection ». C’est ensuite dans les Landes et en Gironde que ces anciens terroristes devraient terminer leur formation !

Le Rassemblement national (ex front national) qui est monté au créneau pour dénoncer la subvention de plusieurs dizaines de milliers d’euros afférant à ce projet. Ils reprochent au socialiste Alain Rousset de « vouloir transformer des terroristes en gentils animateurs forestiers ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes