Le journal de l’Eglise catholique en Gironde, un journal politiquement engagé !

Publié le 9 mars 2011 dans Actualités, Presse

Le journal de l’Eglise catholique en Gironde, un journal politiquement engagé  !

Pop Up se définit comme « un nouveau journal gratuit, celui de l’Eglise catholique en Gironde ». Il est dirigé par le père Jean Rouet, par ailleurs vicaire général du diocèse de Bordeaux. Dans son dernier numéro intitulé « Oser la solidarité », c’est une curieuse promotion d’associations proches de l’extrême-gauche qui est faite.

Une pleine page est consacrée au Resf (Réseau éducation sans frontières) avec l’interview de l’activiste Odette Toulet-Castera (photo). Pour cette dernière, c’est bien « l’engagement politique » qui la motive. Et c’est vrai qu’en politique, celle-ci n’est pas une novice ! Vice-présidente de l’association « Espaces Marx » (qui se définit comme un « centre de recherche et un espace de réflexion du Parti communiste français« ), elle dirige un réseau fortement marqué idéologiquement dont le but est d’empêcher l’expulsion d’étrangers en situation irrégulière.

Sur le site du Resf de la Gironde, on peut d’ailleurs trouver la liste des différentes organisations membres du réseau : Le syndicat Sud, le Npa d’Olivier Besancenot, le mouvement des jeunes socialistes, le Parti communiste français…

Dans un souci d’objectivité, le journal explicite par ailleurs le but du Resf, en reprenant tout simplement mot pour mot, la présentation que l’on trouve sur le site internet du réseau ! Un peu plus loin c’est une interview de Jean-Pierre Garbisu, ingénieur en télécom et membre du cercle du silence (qui veut dénoncer l’enfermement des étrangers dans les Centres de Rétention Administrative (CRA). Celui-ci s’est rendu célèbre pour avoir effectuer un jeûne devant l’assemblée nationale « pour montrer sa désapprobation à l’égard de la politique du gouvernement français à l’encontre des sans-papiers ».

En avril dernier, le père Jean Rouet, dans une interview à TV7 déclarait « vraiment, notre ligne éditoriale, ce n’est pas de parler de l’Eglise« . Promesse tenue avec ce nouveau numéro !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , , ,

Les réactions sont terminées

  • 10 mars 2011 à 08:46 |

    […] (source : […]

  • 10 mars 2011 à 20:47 |

    Patience, patience : le temps fait lentement son oeuvre!

  • Maxime
    11 mars 2011 à 03:17 |

    Un sans papier est un sans papier … Après, si il est intégré dans la vie économique et sociale française certes, mais pour le reste, les centres de rétentions ont une raison et le renvoie des sans papiers aussi.

    Le temps n’a rien à voir là dedans

  • Robert33
    11 mars 2011 à 17:37 |

    Un prête qui décide d’avoir une ligne éditoriale qui ne parle pas de l’Eglise, un prêtre qui soutient les actions d’une communiste militante, un prêtre qui mêle sa voix avec ceux qui soutiennent le RESF : NPA, PC, CNT etc…

    Et après on s’étonne que les églises se vident…
    Assez de ces prêtres qui participent, par leurs actions, à la déchristianisation de la France.

  • Jean
    12 mars 2011 à 16:19 |

    Non les églises ne se vident pas, du moins pas celles qui sont fidèles à Rome. Elles se remplissent même !
    Reprenez le 1er numéro de Pop’up. Cela ressemblait plus à un soutien à l’humanisme franc-maçon qu’à la charité chrétienne.