Mosquée de Bordeaux : Le Front national dénonce Alain Juppé et Vincent Feltesse

Publié le 5 avril 2013 dans Actualités, Politique

Mosquée de Bordeaux : Le Front national dénonce Alain Juppé et Vincent Feltesse

Ce matin, le journal Sud-Ouest consacre un dossier au projet de « mosquée-Cathédrale » soutenu par le maire de Bordeaux, Alain Juppé, et porté par les islamistes de l’UOIF, proches des Frères Musulmans.

Dans un communiqué de presse, Le Front national a vivement réagi à ce dossier qui fait couler beaucoup d’encre depuis de nombreuses années.

« Contre l’avis unanime des habitants de la Bastide et d’une majorité de bordelais, Alain Juppé et Vincent Feltesse, figures bordelaises de l’UMPS, parrainent et poussent l’implantation d’un grand centre religieux islamique à Bordeaux. Adversaires de façade aux prochaines municipales, l’islamisation de bordeaux les réunit dans «consensus» clair selon les mots du candidat socialiste.

Ce projet fou de 20 millions d’euros d’une islamisation au grand jour rencontrera l’opposition non seulement de la population du quartier, mais celle déterminée du Front National. 

Trop c’est trop. Les bordelais auront l’occasion de dire leur rejet de ce projet lors des élections municipales de 2014 aux cotés de la liste municipale du Front National, qui défendra les valeurs de civilisation qui fondent notre pays et notre société ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • COMPE
    6 avril 2013 à 15:03 |

    Nous constatons, nous citoyens lambda, depuis de très nombreuses années, que le maintien des valeurs de la république française n’est plus une priorité. La politique représentée par les clivages gauche-droite nous démontre tous les jours qu’elle ne roule que pour elle même. Elle prône une volonté affichée et provocatrice, au nom d’une mondialisation sans nom et sans âme, d’une société ou le doute et la suspicion sera permanente et révulsive. Le tout de cette classe sans amour, sans âme et sans mémoire continue à se fourvoyer dans la malversation alors qu’il y a tant de gens en souffrances. Depuis 2007 suite à la signature du traité de Lisbonne toute la classe politique élue est illégitime. En effet, le résultat du référendum de 2005 « NON A L’EUROPE » + de 54 % n’a pas été respecté, ni par M. Sarkozy, ni par M. Hollande. Si personne ne s’oppose à dire que la France est un pays démocratique…. »LE PEUPLE SOUVERAIN », il y a donc, par voie de conséquence, un problème grave en FRANCE et qu’il y a lieu d’y remédier.

  • Marc
    7 avril 2013 à 14:32 |

    Si vous souhaitez demander des explications au directeur d’euratlantique Bordeaux (qui participe au projet de mosquée) : Philippe.courtois@bordeaux-euratlantique.fr