La gauche indignée par quelques autocollants sur les locaux du planning familial

Publié le 16 mai 2014 dans Actualités, Faits divers

La gauche indignée par quelques autocollants sur les locaux du planning familial

Il a suffi de quelques autocollants de l’Action Française sur les locaux du planning familial à Bordeaux pour que la machine à s’indigner se mette en marche. A peine le communiqué de presse envoyé par une des bénévoles de l’association promouvant l’avortement (Anne Carraretto, également délégué de la CGT), médias et femmes politiques rivalisaient « d’émotion » et « d’appel à la mobilisation ».

En cause, des autocollants hostiles à la GPA (Gestation pour autrui) et à la PMA (procréation médicalement assisté) portant le sigle de l’Action Française, mouvement royaliste possédant une section assez active sur Bordeaux.

Stéphanie Brossard (France Bleu Gironde) et Laurie Bosdecher (Sud-Ouest) ont donc pris leur plume pour dénoncer « une attaque » et médiatiser un événement qui n’en demandait pas tant. Pour l’ancien ministre et élu bordelais Michèle Delaunay, c’est même « l’obscurantisme qui gagne du terrain » !

Bien entendu, personne ne demande aux mêmes personnes de s’indigner quand des activistes de gauche dégradent des monuments et librairies catholiques sur Bordeaux, ou quand le local du Front national est victime de ces mêmes agissements, sans que la presse locale ne s’en émeuve.

Les Bordelais aimeraient surtout voir les hommes politiques s’alarmer de la très forte augmentation des agressions contre les personnes (+22,08% en Gironde), préoccupation nettement plus importante pour nombre d’entre eux.

Addendum 16/05/2014 à 14h06 : Dans un communiqué de presse, les responsables bordelais de l’Action Française nient être les auteurs de ces actes  « Cette action commise dans la nuit du 15 au 16 mai 2014 nous choque profondément. Notre engagement citoyen ne saurait souffrir de davantage de provocations de la part de certains groupuscules réactionnaires ! Nous tenons donc à démentir formellement notre présence sur les lieux (…) Nous proposons donc une cellule de soutien psychologique aux bénévoles du Planning Familial ainsi qu’à tous les Bordelais traumatisés par cet événement » !

planning-familial

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Bruno Larebière
    16 mai 2014 à 14:56 |

    Cette attaque est d’une grande lâcheté. Je la condamne fermement.

  • Vache qui rit
    16 mai 2014 à 15:28 |

    Ce que j’aime dans le planning familial (même eux ne savent s’il faut mettre des majuscules), c’est la hiérarchie qu’ils font entre homme et femme. Pourquoi mettre une majuscule à homme et pas à femme ? L’un serait-il supérieur à l’autre ?
    Ils ont une drôle notion de l’égalité…

  • Zuba
    16 mai 2014 à 15:49 |

    Si elles écrivent aussi bien qu’elle s’occupent des jeunes filles, on n’est pas dans la m…. ! Delaunay ferait mieux de s’indigner devant le nombre de fautes d’orthographe dans le communiqué.

  • Marc
    16 mai 2014 à 15:59 |

    Effondrées devant un tel niveau de violence, les féministes annoncent porter plainte. Elles envisagent même de rétablir la peine de mort pour les royalistes soupçonnés de coller des autocollants 🙂

  • Elda
    16 mai 2014 à 16:01 |

    Non à la PMA-GPA dans la loi famille! Apparemment le Planning Familial n’a toujours pas compris que d’innombrables français opposés à ces lois mortifères et qui dénaturent le mariage et la filiation, ne se lasseront pas de le faire savoir ! Jamais on ne lâchera…jamais.

  • Réac
    16 mai 2014 à 17:17 |

    Vous avez vu le titre du communiqué ? “attaque à autocollant”. Ils ont pas honte d’écrire de telles bêtises ?

  • Antoine
    16 mai 2014 à 17:30 |

    Le Planning familial a le mérite d’être franc sur ces projets. Sur la forme, cette plainte contre un collage d’autocollants est ni plus ni moins un déni de démocratie.

  • […] Branle-bas de combat à Bordeaux : quelques autocollants de l’Action Française sur les locaux du planning familial indignent médias et femmes politiques, qui expriment leur « émotion » et appellent « à la mobilisation ». Stéphanie Brossard (France Bleu Gironde) et Laurie Bosdecher (Sud-Ouest) ont dénoncé « une attaque ». L’ancien ministre Michèle Delaunay dénonce « l’obscurantisme qui gagne du terrain » ! […]

  • bordelais2014
    16 mai 2014 à 19:05 |

    L’Action Française bordelaise se dégonfle comme une baudruche ma parole ! Vraiment nuls ! Et bravo aux colleurs royalistes, eux sont de vrais militants ! On ne peut pas en dire autant des sois disants “responsable locaux”…

    • 16 mai 2014 à 19:52 |

      bordelais 2014 :
      Evidemment que cette réponse au planning familial est ironique et n’a pour unique but que de soulever l’absurdité du titre des médias et de la réaction des “meurtrières revendiquées” !
      On ne se dégonfle en aucun cas 😉

  • Résistance
    16 mai 2014 à 19:08 |

    attaque à l’autocollant!!! ah!ah!!!! on aura tout vu dans la dictature socialiste… il est temps de les virer.
    Non à la GPA et non à la PMA
    ONLR

  • Titi
    17 mai 2014 à 12:04 |

    Elles sont plus émues par des autocollants sur leur vitrine crasseuse que par le fait qu’elles participent ici aux 150 000 avortements par an que signalent les statistiques; c’est vraiment des sorcières, et si le visage est bien le miroir de l’âme, alors ça promet vu la photo que j’ai vu dans SO. 🙂
    Va falloir nettoyer voilà tout: quelques taches ménagères vont pas les tuer pour une foi..

fr_FRFrench
fr_FRFrench