Les fréquentations sulfureuses de la mosquée de Mérignac

Publié le 8 décembre 2015 dans Actualités, Politique, Vidéo

Les fréquentations sulfureuses de la mosquée de Mérignac

Le vendredi 20 novembre, jour de prière pour la communauté musulmane de Mérignac, plusieurs élus socialistes étaient à la mosquée de l’avenue Marcel Dassault afin d’assurer aux musulmans leur « solidarité ».

Les conseillers départementaux Alain Charrier et Carole Guère étaient donc aux côtés de l’imam Hassan Belmajdoub (photo), qui est également membre du Conseil Consultatif de la ville de Mérignac. Sur son profil Facebook, Alain Charrier, qui est également « conseiller municipal délégué à l’insertion », a mis en ligne un compte-rendu de cette journée : « Ce fut aussi l’occasion pour nous de réaffirmer nos valeurs républicaines mais aussi de tolérance et de savoir vivre ensemble. Le prêche a été l’occasion pour le président de l’association de la mosquée de rappeler que l’islam, comme les autres religions condamnent les crimes et prônent la tolérance et l’amour de son prochain.

Mais certainement le moment le plus émouvant fut les prises de paroles et la minute de silence ou tous ensembles mains dans la main nous avons voulu rendre hommage aux victimes de vendredi dernier mais aussi à tous ceux tombés sous les coups et les balles de ces criminels qui rêvent de faire plonger nos civilisations dans le chaos et la barbarie ».

merignac-mosqueePourtant, l’association des musulmans de Mérignac est loin d’être dans la modération que souhaitent les élus de la ville. Il suffit pour cela de voir la liste des conférenciers que l’association invite régulièrement pour dispenser la bonne parole islamique.

Rachid Haddach : Célèbre imam belge fondamentaliste que la famille Merah venait écouter lors de ses conférences à Toulouse. Pour le journal Marianne, celui-ci « ne cesse de frôler la ligne jaune » et est désormais « surveillé de près ».

Rachid Abou Houdeyfa : Imam de Brest, il s’est fait récemment remarquer lors d’une conférence sur la musique où il déclarait que « ceux qui écoutent la musique seront transformés par Allah en singe ou en porc ». Ce dernier met en garde les femmes qui ne portent pas le voile : « elle ne doit pas s’étonner que les frères, que les musulmans ou non-musulmans abusent d’elle ». Pour Donia Bouzar, (responsable du entre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam) « une proportion importante de jeunes sont passés d’Abou Houdeyfa à la mort en Irak ».

Mohamed François : Imam dans la ville de Joué-Lès-Tours celui-ci diffuse un discours très communautariste : « le Prophète nous a mis en garde de ne pas s’assimiler à des fêtes ou des traditions d’un autre peuple ».

Nassima Prudor : Cette algérienne faisait partie des prédicateurs intégristes au fameux « salon de la femme musulmane à Pontoise » qui avait fait tant polémique. Celle-ci reproche notamment aux musulmans arrivés en France depuis 30 ans de « s’être seulement préoccupés de devenir Français et, à cette fin-là, d’avoir effacé toute trace de religiosité islamique, jusqu’à fêter Noël ».

Nader Abou Anas : Ce prêcheur salafiste est l’un des plus controversés en France. Sa vision des femmes (il justifie le viol conjugal) et du paradis est tellement incroyable que nous avons préféré mettre directement une de ses interventions (vidéo ci desous).

AbdelFattah Rahhaoui : Décrit comme proche des salafistes, cet imam toulousain donnait des cours de religion à Souad Merah, soeur de Mohamed Merah, qui serait actuellement en Syrie aux cotés de l’Etat islamique !

mosquee merignacDe nombreux autres prédicateurs radicaux sont venus dans les murs de cette mosquée, mais nous ne pouvons pas tous les citer : Tariq Ramadan, Abou Oumama, Mustapha Abou Oumama …

L’association des musulmans de Mérignac est en pleine croissance. Elle cherche désormais 180 000 euros pour acheter un terrain contiguë à la mosquée afin d’agrandir son lieu de culte. Un public toujours plus large pour les prêcheurs radicaux ?

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , , ,

Les réactions sont terminées

  • Jeanne
    8 décembre 2015 à 15:04 |

    Il parle français Alain Charrier ? Il fait un nombre de fautes d’orthographe ! Le niveau de nos élus ! Au fait, cela serait intéressant de savoir ce qu’il pense de l’article. Et la mairie de Mérignac, est-elle désormais sure que c’est un islam républicain qui est enseigné à Mérignac ?

  • Marc
    8 décembre 2015 à 15:11 |

    Le vocabulaire socialiste, cela ne veut vraiment rien dire : « valeurs républicaines » « tolérance » « vivre ensemble ». C’est creux, fatiguant et inutile ! Et il a utilisé le même micro que Rachid Abou Houdeyfa ?

  • Nassir
    8 décembre 2015 à 15:15 |

    Le discours des élus de Mérignac à la mosquée est sur internet : https://www.youtube.com/watch?v=9ja_X8bPszc

  • Lecteur
    8 décembre 2015 à 15:19 |

    Étant un fidèle lecteur, je tiens à rappeler à l’auteur de cet article que vous aviez parlé de la venue d’Hani Ramadan dans cette mosquée 🙂
    http://www.infos-bordeaux.fr/2012/actualites/exclusif-hani-ramadan-annule-sa-venue-a-merignac-2980

  • Annie
    8 décembre 2015 à 15:23 |

    Coucou Alain Anziani. On se réveille ?

    • habitant mérignac
      8 décembre 2015 à 15:27 |

      Et pourquoi on ne ferme pas cette mosquée ?

  • Jeanne
    8 décembre 2015 à 15:31 |
  • esope
    8 décembre 2015 à 15:45 |

    Ces élus sont sans vergogne. Ils méritent tout notre mépris. Ils font penser à tous ces français de la collaboration qui fréquentaient les allemands à l’époque où des millions de prisonniers croupissaient dans les camps.
    Combien de millions de femmes réduites en esclavage, par les musulmans, aujourd’hui dans le monde?

    • Martine33
      8 décembre 2015 à 17:55 |

      Alors qu’attend-on pour agir là ?… Un tel laxisme n’a rien d’étonnant dans une commune socialiste… Partagé sur FB « pour info »…

  • Bernadette
    9 décembre 2015 à 01:16 |

    Quelle belle brochette que voilà! Nul doute que ces personnages vont pouvoir continuer tranquillement à prêcher leurs idées nauséabondes( lapidation, viol conjugual etc), pignons sur rue. Ce n’est pas avec ces illuminés que la France va s’arranger.

  • Marc
    17 décembre 2015 à 17:07 |

    Le fameux imam AbdelFattah Rahhaoui est par ailleurs un bon ami de l’imam de Pessac, Mohamed Barry !