Gironde : Une école publique supprime la fête des mères !

Publié le 25 mai 2016 dans Actualités, Culture

Gironde : Une école publique supprime la fête des mères !

Située au nord de Bordeaux, la petite commune de Prignac-et-Marcamps risque de faire parler d’elle dans les jours à venir. En effet, dans l’école publique de la commune, le mot d’information (copie ci-dessous) en prévision de la Fête des mères s’est diffusé bien au-delà des cahiers de liaison des enfants de cette école. Deux maîtresses ont décidé de célébrer « la fête des gens que l’on aime » à la place de la traditionnelle fête des mères qui se tient dimanche.

« Chers parents, au vu de situations familiales délicates de certains enfants, nous avons décidé de fêter la “fête des gens que l’on aime” et non pas les traditionnelles fêtes des mères et pères. Chaque enfant a donc créé avec son enseignante deux objets qu’il offrira aux personnes de son choix. Les deux objets seront ramenés à la maison en même temps cette semaine. Cordialement, les maîtresses ».

Les maitresses (Julia Pinard* et Elise Lambert) sont satisfaites de leur décision et déclarent « toute l’équipe enseignante est ravie de lire des retours et commentaires positifs sur cette initiative ».

L’affaire a été révélée par une mère d’un enfant scolarisé, qui l’a posté sur son compte Instagram, trouvant l’initiative « géniale parce qu’elle prône l’amour avant tout » !

Si les partisans de la famille trouvent cette initiative « regrettable », la presse du système s’est quant à elle réjouit. Que ce soit Valentine Arama dans le Figaro, Céline Hussonnois Alaya sur BFM ou encore Anissa Nassr dans Femme actuelle qui qualifie la décision « d’alternative plutôt ingénieuse » !

* Julia Pinard est membre du très à gauche SNUipp-FSU.

Prignac-et-Marcamps

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marie
    25 mai 2016 à 21:03 |

    Lors du débat sur le mariage pour tous, des militants du lobby LGBT demandaient à supprimer dans le droit les notions de père et mère et d’y introduire « parent 1 » et « parent 2 ». On y est !

  • […] – PRIGNAC-ET-MARCAMPS (NOVOpress avec Infos Bordeaux) : A l’école maternelle de Prignac-et-Marcamps, en Gironde, la Fête des mères est remplacée […]

  • […] – PRIGNAC-ET-MARCAMPS (NOVOpress avec Infos Bordeaux) : A l’école maternelle de Prignac-et-Marcamps, en Gironde, la Fête des mères est remplacée […]

  • Pierre DINET
    27 mai 2016 à 17:15 |

    Quelle honte!
    Jusqu’où ira-t-on dans les tentatives de destruction des fondements de notre société?
    Certainement ces « maîtresses » rose-rouges ont soit été guidées soit par l’idée totalement fausse que la fête des mères est une émanation du régime de Vichy, soit par l’idéologie absolutiste du lobby LGBT.
    Elles feraient mieux d’étudier l’Histoire, qui leur apprendrait que les grecs et les romains fêtaient déjà les mères en leur temps, et en tout état de cause, que l’instauration officielle de cette fête en France date de Napoléon, et fut enfin actée par décret en 1950!
    Ou s’arrêteront les manœuvres de destruction de nos racines et de nos valeurs?
    En ce qui me concerne, si une telle action avait eu lieu dans un des établissements fréquentés par mes enfants lors de leur scolarité, je les aurai immédiatement changé d’école, quitte à m’endetter avec un établissement privé, mais au moins les aurai-je préservé de ce genre de manipulation idéologique.

    • Hector
      29 mai 2016 à 18:28 |

      Quelle honte effectivement, je vous soutiens totalement. C’est la continuité des dérives totalitaristes des libéraux-libertaires depuis mai 68.

  • lopez
    28 mai 2016 à 11:15 |

    décidement , le lobby lgbt et tous les bobos gochos n’en ont pas fini de nous e m m e r d e r….