Bordeaux : Affrontements avec la police dans le quartier des Aubiers

Publié le 6 avril 2020 dans Actualités, Faits divers, Vidéo

Bordeaux : Affrontements avec la police dans le quartier des Aubiers

Ce quartier du nord de Bordeaux, où réside une forte population étrangère, est de nouveau au centre de l’actualité.

Les faits se sont déroulés hier soir, quand des riverains ont appelé la police parce que des personnes d’origine immigrée pratiquaient des « rodéos urbains » et jouaient un match de football en plein confinement.

Selon France Bleu Gironde, « une cinquantaine de jeunes lance des pierres et des pavés en direction des forces de l’ordre. D’autres jeunes leur envoient également toutes sortes de projectiles depuis les balcons des immeubles et les passerelles aériennes. Un frigo s’écrase même au pied des policiers » !

Selon Bruno Vincendon, secrétaire régional adjoint d’Alternative Police CFDT, les policiers sur place ont rapidement été pris à partie par les joueurs de foot et d’autres « jeunes habitants du quartier ».

 

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    6 avril 2020 à 16:20 |
  • Zuba
    6 avril 2020 à 18:18 |

    Il n’y a pas de LBD pour eux ?

  • Elise
    7 avril 2020 à 15:14 |

    Je me permets de réagir à votre article. Pourquoi écrire en première ligne « Ce quartier du nord de Bordeaux, où réside une forte population étrangère »? Avez-vous des chiffres appuyant vos propos? Et si tant est que ce soit vrai, dans quel but donnez-vous cette information?

    « parce que des personnes d’origine immigrée pratiquaient des « rodéos urbains » ». Premièrement cette tournure ne veut rien dire donc si vous souhaitez vraiment l’utiliser alors merci d’employer la formule correcte ‘personne issue de l’immigration’ ou ‘personne d’origine étrangère’. Encore une fois, je me permets de vous demander comment vous justifiez ces propos? Avez-vous des preuves de ce que vous avancez?