Lormont : 110 000 euros pour l’insertion des migrants

Publié le 7 avril 2020 dans Brèves

Dans un communiqué de presse, le Rassemblement national de Lormont, commune proche de Bordeaux dirigée par le socialiste Jean Touzeau (photo), dénonce une subvention donnée à une association soutenant les migrants.

« Lors de la commission permanente du 6 avril 2020, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a attribué 73 800 euros pour le projet SIMA « Soutien à l’intégration des personnes migrantes actives » à Lormont, intégralement subventionné par les fonds publics (21 200 euros pour le département et 15 000 euros pour la commune de Lormont). Ces « migrants actifs » recevront ainsi une formation en langue française, un apprentissage du code de la route, une formation en techniques de recherche d’emploi et une appropriation des « codes culturels » en usage dans le monde professionnel, pour la modique somme de 110 000 euros. Alors que de nombreux Lormontais sont au chômage (25% de taux de chômage en 2016), nous condamnons cette mesure insensée financée uniquement avec l’argent des contribuables »

L’association AIM (Association d’insertion par la médiation) est dirigée par l’algérien Rachid Belaïd. Elle reçoit tous les ans de nombreuses subventions des pouvoirs publics locaux, dont la mairie de Bordeaux (25 000 euros en 2017).

Dans l’attribution de la subvention, il est bien précisé que le public visé est uniquement « les migrants actifs résidant sur la commune de Lormont et à proximité ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

fr_FRFrench
fr_FRFrench