Actualités, Politique

Carcans : Le sous-préfet a-t-il dit toute la vérité au sujet des migrants ?

Le sujet est sensible dans cette commune du Médoc dirigée par Henri Sabarot, nouvel élu au conseil régional sur la liste du socialiste Alain Rousset.

Comme nous l’avions annoncé, la ville de Carcans (2200 habitants) va accueillir plusieurs dizaines d’immigrés syriens. Selon nos informations, ces derniers devraient arriver d’ici la fin du mois de janvier sur le site de la zone d’aménagement concerté (ZAC) de Maubuisson.

valerie-comminFin Octobre, afin de calmer les habitants très hostiles à ce projet, le sous-préfet de l’arrondissement, Valérie Commin (photo), déclarait au journal Sud-Ouest « Ce ne serait qu’un site transitoire, qui accueillerait des migrants entre un et quatre mois, le temps qu’ils aient leur titre de réfugiés et partent ensuite en Dordogne ou ailleurs ».

Pourtant, comme le révèle le conseiller départemental du Front national, Grégoire de Fournas, la ville de Carcans souhaite embaucher du personnel d’accueil et de transport pour une durée de deux ans ! Selon les offres d’emplois disponibles sur le site de pôle emploi, la ville recherche un « conducteur de navette » et « un agent d’accueil social » pour un CDD de 24 mois, dans lequel la pratique de l’arabe courant est « exigé ».

Interrogé par Infos-Bordeaux, Grégoire de Fournas s’insurge contre cette tromperie des autorités « qui ne disent pas la vérité sur la situation afin de tromper les Carcanais sur cette venue de migrants ». Celui-ci s’interroge également sur le coût de l’opération « qui va financer l’installation de ces personnes ? Qui paye pour la mise en norme des bâtiments et tous les couts induits ? Une nouvelle fois les contribuables vont devoir mettre la main au portefeuille. Je pense qu’il y a bien d’autres priorités dans le Médoc ».

Mis à part la ville de Carcans, seul le maire de Cussac-Fort-Médoc, le socialiste Dominique Fédieu, s’était positionné en faveur de l’accueil de migrants sur le territoire médocain.

carcans-migrant

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

4 réactions

  1. La dhimmitude est en marche, islamisation à tout crin, c’est l’avenir que l’on nous propose, de gré ou de force. Personnellement je dis NON, et beaucoup comme moi pensent de même. Mais quand les français ouvriront les yeux? Leur cécité est effarante. J’en suis consterné.

  2. Tôt ou tard tout cela finira dans un bain de sang… Quoique l’on nous raconte, il est impossible de vivre ensemble : chacun chez soi !!

  3. Moi je pense qu’ils ne sont pour rien dans cette histoire, c’est une manipulation …à bas le mondialisme! vive la France

  4. Pingback: Saint Magne : Le village refuse l’arrivée des migrants | Bordeaux

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes