Actualités, Politique

L’assemblée nationale publie les noms des collaborateurs des députés

C’est la conséquence directe de l’affaire Fillon. L’Assemblée nationale a publié le nom des assistants parlementaires des députés sur son site internet.

Le président de l’Assemblée nationale (Claude Bartolone) a fait cette annonce lors de la réunion du groupe des députés socialistes et écologistes, à la veille de la fin des travaux parlementaires. Le nom des collaborateurs “actualisés régulièrement” figureront sur la page de chaque député sur le site de l’Assemblée.

L’initiative fait suite à la révélation des emplois, supposés fictifs, de l’épouse et des enfants de François Fillon, le candidat de la droite à l’élection présidentielle, ainsi que des salaires qui leur ont été attribués à cette occasion. Sur cette liste datée du 21 février, un seul nom de collaboratrice pour le candidat de la droite à la présidentielle apparaît, celui d’Anne Faguer.

Les noms des assistants parlementaires des députés bordelais ont également été révélés. La socialiste Michèle Delaunay emploie trois personnes : Marie-Anne Malgouyres, Emma Laroche et le responsable local des jeunes socialistes, Jérôme Cocagne.

Le second député socialiste de Bordeaux, Sandrine Doucet, a deux assistants parlementaires. Le premier est Marc Bonneau (celui-ci est également élu municipal des Deux-Sèvres (79) !). Le deuxième est Camille Vieira-Lenen. Sur son site internet, le député indique également un troisième attaché parlementaire : Marie Fuzeau.

C’est le dernier député bordelais (et maire de Bègles) Noël Mamère qui compte le plus de collaborateurs (5) : Jean-François Cassant (ancien secrétaire général de l’Union syndicale des collaborateurs parlementaires), Patrick Farbiaz (ancien conseiller de Cécile Duflot), Laura Le Gat et Mathilde Julié-Viot. On retrouve ensuite Anne-Laure Fabre-Nadler (photo), qui est également vice-présidente du conseil général de Gironde en charge des Mobilités et conseiller municipal de la commune de Carignan !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. Le cas d’Anne-Laure Fabre-Nadler est scandaleux. Comment a -elle le temps d’être assistant parlementaire de Mr Mamère en étant à la fois vice président du Conseil général ! Mais comme par hasard, les média, bien souvent de gauche, n’enquêteront pas !

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes