Brèves

Gironde : La Ligue des droits de l’homme manipule des migrants

Quatorze des seize immigrés en situation irrégulière détenus au centre de rétention administrative de Bordeaux ont débuté une grève de la faim jeudi soir.

Ces derniers en attente d’expulsion sont « soumis à une obligation de quitter le territoire ».

Téléguidés par la Ligue des Droits de l’Homme de Gironde, ils ont écrit une lettre ouverte « à l’attention des citoyens de Bordeaux » (courrier ci-dessous) et espèrent que la préfecture modifiera sa décision.

Ces clandestins issus de différents pays dont le Sénégal, l’Érythrée ou encore l’Albanie, dénoncent le fait “d’être uniquement coupables de ne pas être en position de ce trésor appelé titre de séjour” !

La fédération girondine de La Ligue des droits de l’homme est présidée par Jean-Claude Guicheney, chargé de mission au Ceser (Conseil économique, social et environnemental régional), assemblée régionale qui est, selon un rapport du Sénat, « un lieu de consolidation des corporatismes, de financement abusif de permanents d’organisations syndicales ou associatives, de préretraite dorée pour des personnalités en fin de carrière et de renvoi d’ascenseur à des amis politiques ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes