Brèves

L’ancien imam de la mosquée de Saint André de Cubzac jugé pour “propagande djihadiste”

Ancien de Guantanamo, l’algérien Saber Lahmar, qui a longtemps vécu à Bordeaux et dans sa région, sera jugé mi-mai en correctionnelle à Paris pour avoir incité et préparé le départ d’aspirants au djihad en Irak et en Syrie.

Accueilli en France par le président Nicolas Sarkozy, il officie rapidement comme imam de la mosquée de Saint-André-de-Cubzac (Gironde), mais aussi dans une salle de prière clandestine située dans le quartier du Grand Parc à Bordeaux, au-dessus de l’épicerie de Mohammed Habri, autre mis en cause.

Saber Lahmar (photo) se voit reprocher son « ancrage dans l’islam radical », avec des « propos très violents » lors de prêches « s’en prenant aux juifs, appelant à tuer les apostats et au martyre ». Il est soupçonné d’avoir entretenu des liens avec plusieurs figures du djihadisme en France. Il est également mis en cause pour avoir « directement encouragé et préparé des départs vers la zone irako-syrienne ».

A noter que la mosquée de Saint-André-de-Cubzac (association des Musulmans du Cubzaguais et Fronsadais) est dirigée par Abdelatif Alilou. Ce dernier n’est pas un inconnu, puisqu’il s’agit de l’ancien président de l’Association des musulmans de Pessac. C’est cette même association qui a récemment été visée par la préfecture de Gironde. Abdelatif Alilou est également un proche de Tayeb El Mestari, président de l’association « Comité Action Palestine » qui est aussi dans le viseur du ministre de l’intérieur !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes