Brèves

Philippe Poutou (NPA) visé par une plainte pour “harcèlement moral”

Ils ne sont pas très nombreux, mais passent pourtant leur temps à se déchirer. Après l’élection au conseil municipal de plusieurs militants d’extrême gauche sous la liste « Bordeaux en Luttes », les trois élus avaient embauché une assistante bien connue des forces de l’ordre, Myriam Eckert (photo).

Cette dernière, homosexuelle militante et ancienne activiste du DAL (Droit au logement), a annoncé porter plainte contre Philippe Poutou. Elle accuse le candidat à la présidentielle et un autre conseiller municipal (Evelyne Cervantes-Descubes) de “harcèlement moral” après avoir été “placardisée”.

Le troisième conseiller municipal d’extrême-gauche, Antoine Boudinet (photo), reconnaissant avoir participé à cette placardisation, démissionnait lors de l’Assemblée générale du collectif Bordeaux en Luttes, le 16 décembre dernier. Il a donc été remplacé par la quatrième personne sur la liste, à savoir Myriam Eckert … Cette dernière affirme désormais « être à Bordeaux la gauche radicale, écologique, anticapitaliste, contestataire et porteuse d’alternatives, dont les actes seront en accord avec les paroles » !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes