Brèves

Roman policier : Le Hussard et le cadavre de l’île d’Yeu

Les éditions Gallimard, avec la Série noire, et les éditions Fleuve noir, restent à ce jour les deux grands éditeurs de polars, thrillers et autres romans policiers. Les éditions toulousaines Auda Isarn, avec leur collection du Lys noir, ne les ont pas encore rejointes, mais elles en prennent le chemin.

Elles viennent de publier le numéro 21 de cette collection, sous la plume de l’avocat bordelais Thierry Bouclier. Auteur récemment d’un essai roboratif sur La Gauche ou le monopole de la violence, de 1789 à nos jours, il avait déjà écrit deux polars dans la série, Le Dernier des occupants et Rouge et jaune pour le Hussard.

Il récidive avec Le Hussard et le cadavre de l’île d’Yeu. Une des originalités de la collection, qui fait référence aux fameux hussards de Roger Nimier, réside dans l’invention du personnage central, Julien Ardant, ancien officier para, libraire le jour et justicier la nuit, qui apparaît sous la plume des différents auteurs. Sous réserve de respecter quelques conditions imposées, chacun le fait vivre comme il l’entend.

Cette fois, Thierry Bouclier, bien connu de nos lecteurs, emmène notre enquêteur, un brin réac et féru de littérature, sur la petite île vendéenne. Le père d’une de ses amies est retrouvé mort. Suicide ou assassinat ? That is the question, aurait dit Hamlet. L’enquête commence, mais elle piétine rapidement. La découverte d’un indice ouvre enfin une piste. Coups de feu, cadavres et tentatives de meurtres se succèdent, comme le veut la loi du genre.

Mais au-delà du style polar, l’ouvrage se présente comme une satire des travers de notre époque, remplie d’une ironie mordante, notamment à l’égard des touristes et des habitants de l’île, et de clins d’œil littéraires, musicaux et politiques dissimulés au fil des pages. Alors que le 28 septembre marquera le soixantième anniversaire du décès tragique de Roger Nimier, l’esprit Hussard n’est décidément pas mort !

 

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes