Le communiste Vincent Maurin refuse la création d’une nouvelle école catholique

Publié le 1 février 2012 dans Actualités, Politique

Le communiste Vincent Maurin refuse la création d’une nouvelle école catholique

Dans un communiqué envoyé à la presse, le conseiller municipal de Bordeaux, Vincent Maurin, dénonce le projet de création d’un collège privé et d’une église, dans  « l’écoquartier » Ginko à Bordeaux-Lac.

Le communiste demande le gel de ces deux projets. Pour Vincent Maurin (photo), « au moment où la laïcité est fragilisée par des prises de positions inquiétantes en France, comme en Europe, doit-on promouvoir un lieu d’enseignement catholique ? Et puis, une église est-elle nécessaire dans cette ZAC, quand existe déjà une grande chapelle dans la cité des Aubiers ? »

Le communiste sera présent aux élections législatives de 2012 dans la 1ère circonscription pour représenter le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon. En 2007, il  avait à peine dépassé 3% des suffrages exprimés.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • David
    1 février 2012 à 11:30 |

    Ce qui est drôle avec les communistes, c’est qu’ils ne sont pas du tout prévisibles. Ce sont les premiers à s’attaquer aux catholiques au nom de la laïcité, mais sur l’islam on ne les entend jamais. Il faut avouer que c’est moins dangereux !

    • katia
      1 février 2012 à 11:48 |

      Il me semble qu’au nom de la soit disante laicité nous ne l avons pas entendu sur la mosquée prévue au grand parc….

    • Koopa Troopa
      2 février 2012 à 12:22 |

      Sans oublier que non seulement le PCF ne proteste pas plus contre le judaisme, mais soutient souvent cette religion (ce qui est naturel quand on connait les origines des bouchers soviétiques).

      • Laurent
        5 février 2012 à 13:36 |

        Vos propos intolerants devraient etre censures, méfiez vous de vos écrits

        • Koopa Troopa
          5 février 2012 à 21:24 |

          Je sens chez vous une dérive négationniste. Faite attention, vous pourriez finir en prison.

        • Nathalie
          5 février 2012 à 21:32 |

          le fait est : les soviétiques et les bolchéviques furent des bouchers, et le pc français fut stalinien . Il n’y a pas de censure à faire sur cette réalité historique. C’est une manie à gauche que de réviser l’histoire dans son sens idéologique… genre retouches de photos, loi sur l’histoire, délits d’idéologie, le monde a tout vu avec les communistes. Le communisme n’est pas plus honorable que le nazisme et ceux qui s’en réclament sont ceux qui devraient raser les murs plutôt. 100 millions de morts.

  • claude Vranais
    1 février 2012 à 14:15 |

    ha bravo voici le bourricot parfait du communiste de base heureusement qu’ils sont en voie de disparition…c’est encore le genre de collabos qui sont pour l’enseignement de l’arabe dans nos lycées et collèges et d’ouvrir des écoles coraniques sur des terrains que d’autre auront vendus aux frères musulmans(il est bien clair qu’ils sont derrière)

    • Laurent
      5 février 2012 à 13:40 |

      Vous avez .raison, les communistes disparaissent au file des ans, normal, ils sont chez vous aux FN, ça s’appelle un transfert d’ intolérance. Si vous voulez avoir un vrai combat, allez dans la rue par ces nuits froides pour aider votre prochain !!

  • 3 février 2012 à 09:58 |

    Il serait intéressant de savoir si ce monsieur s’est déjà manifesté en faveur (ou bien s’il s’est opposé, s’il est cohérent) de la construction de mosquées ?

  • […] – 11h30 BORDEAUX (via Infos Bordeaux) — Dans un communiqué envoyé à la presse, le conseiller municipal de Bordeaux Vincent […]

  • Boubert
    7 février 2012 à 07:42 |

    Vincent Maurin dit des choses qu’il pense, c’est son droit. Mais il a la chance d’être en France pour pouvoir le dire, car dans les pays où le communisme est né, cela n’est pas le cas, y compris dans des pays qui prétendent le contraire.
    La France mérite mieux que d’avoir en son sein des personnes qui veulent la détruire pour exister, car nier l’histoire et ses origines c’est mourir.