Mérignac : Le Bloc identitaire poursuivi pour « incitation à la haine raciale »‏ ?

Publié le 25 juin 2012 dans Actualités, Politique

Mérignac : Le Bloc identitaire poursuivi pour « incitation à la haine raciale »‏ ?

Selon nos informations, un des responsables du Bloc identitaire à Bordeaux a été entendu ce matin au commissariat de Police suite à l’apposition le mois dernier de plaques de rue factices « avenue de l’amputation » ou encore « avenue de la lapidation » (voir notre article).

Le procureur de la République envisagerait de poursuivre le Bloc identitaire en tant que personne morale pour « incitation à la haine raciale ». L’action humoristique des identitaires bordelais avait été effectuée afin de protester contre la venue à la mosquée de Mérignac du très controversé Hani Ramadan, prêcheur favorable à la pratique de la lapidation. Suite à de multiples pressions, la venue de cet islamiste avait été annulée.

Bien  connus sur Bordeaux pour leurs actions coup de poing, les militants du Bloc identitaire font régulièrement parler d’eux dans les médias pour leur dénonciation de l’islamisation progressive de la société française.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • Marc
    25 juin 2012 à 14:11 |

    Ce qui est incroyable, c’est la différence de traitement entre les religions. Une action non violente contre l’islam est décrétée : « incitation à la haine raciale », mais les nombreuses attaques dont sont victimes les catholiques bordelais n’émeuvent jamais la justice ! (article « Bordeaux : Des catholiques insultés à la sortie de la messe)

  • David
    25 juin 2012 à 14:38 |

    « Incitation à la haine raciale » !!!
    Depuis quand l’islam est une race ?

  • Nathalie
    25 juin 2012 à 15:18 |

    pardon David, mais les « races », ça n’existe pas.

    • RICHARD
      26 juin 2012 à 07:54 |

      Ah! Nathalie, les races n’existent pas? c’est de l’intox ou quoi?

      Je pense, que vous devez achetez des lunettes!

      • Titou
        26 juin 2012 à 14:40 |

        Meme avec des jumelles, il n’existe pas de « race » humaine !
        Hier comme aujourd’hui, s’agissant de « homme et femme », il n’existe sur terre QUE la « RACE HUMAINE », peu importe le poids, la taille, la couleur de peau, la croyance, la religion, l’habitat, la situation géographique ou matérielle ….
        Mais peut être que certains extrémistes obtus et/ou inculturés en restent à leur vision de myope : l’Homme « vrai » n’est que blanc, chrétien, et à y être blond aux yeux bleus.
        Les « autres » : des sous-hommes de « races » inférieurs …..
        Voire même pas des hommes ….

        • titou
          26 juin 2012 à 14:46 |

          « il n’existe pas de « raceS » humaineS »
          A lire au pluriel : il n’existe pas une multitude de « races » humaines mais UNE SEULE.

          • Rizzela
            26 juin 2012 à 15:55 |

            Non, il existe UNE espèce humaine. Après selon les débats, on parlera de « races », de « sous-espèces », de « sous-groupes d’espèces », de « types » ou autre.
            Mais dire qu’il existe « une seule » race humaine est une erreur tant scientifique que sociologique.
            Que vous soyez opposé à la terminologie « race » chez les humains est une chose, mais il ne faut pas aller d’un excès à l’autre.

          • Nathalie
            27 juin 2012 à 14:30 |

            Alors puisque tout le monde est d’accord,
            quelles sont ces accusations stupides et diffamatoires ?
            Je ne lis rien concernant une « race » dans ces affiches.
            Race ? Mais où ça ?

  • Nathalie
    25 juin 2012 à 15:21 |

    Mais, il faut laisser à chacun sa liberté d’expression : lire de mettre un Christ dans ce la pisse, libre de rebaptiser les rue avec des citations de principe de la religion de paix , d’amour et , heu, … de quoi déjà ? ha oui de tolérance.

    • Nathalie
      25 juin 2012 à 15:21 |

      LIBRES, je voulais dire

  • Elda
    25 juin 2012 à 15:31 |

    Marc et David ont dit vrai : c’est tout ce que je voulais également écrire.

  • PROMPT'O
    25 juin 2012 à 17:21 |

    Il n’y a rien de pire pour un gauchiste que l’humour bien placé.

  • 25 juin 2012 à 19:37 |

    De toutes façons vu que nous sommes LES SEULS patriotes à agir sans cesse sur le terrain, ils ne vont pas nous lâcher…mais j’ai envie de dire NO PASARAN !

  • Unnom
    25 juin 2012 à 21:51 |

    Vu que ce sont les preconisations de cette religion, donc que c’est vrai, où est l’incitation, à part au sein du Coran lui même? Hmmm?

  • 25 juin 2012 à 23:54 |

    «Écoutez les termes utilisés dans l’Évangile : »Serpents, race de vipères », Jésus lui-même craint les juifs, et sait qu’ils cherchent à le tuer, c’est un passage qui nous autres Musulmans nous rappelle certains versets du Coran qui nous disent : « Pourquoi avez-vous tué les Prophètes auparavant, si vous étiez Croyants ? »
    Hani Ramadan (accompagné de Tariq Ramadan) – 1 mai 2004 Mosquée de Bruxelles
    http://islamineurope.unblog.fr/2011/11/09/lislamiste-boubaker-el-hadj-amor-de-luoif-sera-aux-commandes-de-la-future-grande-mosquee-de-poitiers/

    «La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur.»
    http://islamineurope.unblog.fr/2011/09/15/conference-dhani-ramadan-a-la-mosquee-de-mulhouse-la-trinite-est-rejetee-balayee-dans-lislam-je-sais-que-celui-qui-professe-la-trinite-son-coeur-ne-peut-pas-etre-pur/

    Conférence d’Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Lille-Sud : « L’Islam ne connaît pas de séparation entre le politique et le religieux. »
    http://islamineurope.unblog.fr/2011/02/05/conference-dhani-ramadan-a-la-grande-mosquee-de-lille-sud-lislam-ne-connait-pas-de-separation-entre-le-politique-et-le-religieux/

  • Ludo
    26 juin 2012 à 09:51 |

    En tout cas moi je rêverai d’être l’avocat des identitaires car il va bien se marrer.

    Apparemment sur les affiches, ni le mot « Islam », ni le terme « Musulmans » ne sont inscrits.

    Poursuivre les auteurs de ce canular pour haine raciale suppose en elle-même une discrimination car elle relie les termes d’amputation et de lapidation à l’islam. Quel scandale non ?

    Quant à l’hypothèse de haine raciale, je vois pas trop le rapport.

  • gerard
    26 juin 2012 à 10:33 |

    Si les « races » n’existent pas … S.O.S. Racisme ne devrait pas exister. D’autant que cette association est parfaitement raciste elle même … !

    • Nathalie
      27 juin 2012 à 14:32 |

      Je suis bien d’accord, d’ailleurs Flamby veut supprimer ce mot . Et aussi le MRAP, il faut supprimer et touche pas à mon pote avec ses pin’s.
      La plainte dont il est question, si les juges gardent la raison, est donc caduque.

  • DUMAS
    26 juin 2012 à 12:32 |

    Réaction absurdement liberticide d’une justice aveuglée par le politiquement correct voire bien pis par l’islamiquement souhaitable. L’islam n’est bien évidemment pas une race, aussi s’agit-il de rétablir le délit de blasphème au profit de la seule religion musulmane ? La question mérite d’être soulevée. Quoiqu’il en soit Cette amusante farce de potaches avait le rare mérité d’en appeler l’opinion publique à se prononcer sur le bien fondé de la venue en France de prédicateurs radicaux prônant des valeurs résolument anti-républicaines telles que la haine religieuse, la discrimination violente à l’encontre des non musulmans et des femmes et un penitentiel fondé sur la seule mutilation.
    En la circonstance, le bloc avec qui le gaulliste que je suis conserve de vraies divergences a joué l’indispensable rôle de lanceur d’alerte C’était donc une mobilisation citoyenne, républicaine et civique
    L’UJP Bordeaux apporte donc son soutien à ces militants d’une autre sensibilité que la nôtre au nom du droit indivisible à la liberté d’expression et du combat contre le totalitarisme islamiste et son corollaire la fracture religieuse qui divise désormais notre pays.
    Julien Dumas UJP Bordeaux

  • esprit libre
    26 juin 2012 à 23:37 |

    C’est un canular ou quoi ? Les parquets vont-ils poursuivre désormais pour délit de blasphème ? Le parquet a-t-il reçu des instructions pour traquer les opposants à l’islamisation ? Affaire à suivre.
    Il est vrai que l’on ne peut attendre que le pire de l’Etat-Socialiste qui se met en place !

    • Nathalie
      27 juin 2012 à 14:34 |

      Vous observerez que si blasphème il y a, et le délit que va avec, cela ne concerne qu’une seule idéologie qui se dit religion, de paix et surtout de tolérance.
      Le christianisme n’est pas concerné à ma connaissance

  • 16 juillet 2012 à 18:42 |

    Le Coran devrait être attaqué en Justice et être interdit car le Coran est une incitation à la haine et la violence envers les non-musulmans. Le Bloc-identitaire devrait songer à porter plainte contre le Coran.

    Voici la citation du Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan en 1999 : “Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques , les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats.”

    Il ne devrait y avoir aucune mosquée en France car les textes et les lois de l’Islam sont en violation des textes de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

    L’islam est l’ennemi de la Liberté, “Si quelqu’un (1 musulman) s’écarte de sa religion, tuez-le.’ Récit d’Ikrima, Bukhari LII 260.

    L’islam est l’ennemi de l’Égalité, “ Ô femmes ! Vous formez la majorité des habitants de l’enfer. Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme.” Hadith 114, Sahîh de Muslim.

    L’islam est l’ennemi de la Fraternité. «Les grands singes sont les gens du sabbat, les juifs ; et les porcs sont les infidèles de la communion de Jésus, les chrétiens» Enseignement donné en 2012 aux enfants en Arabie Saoudite, terre « sainte » où tous les musulmans font leur pèlerinage.

    La devise de la France est « Liberté – Égalité – Fraternité »
    L’islam est donc incompatible avec la France et doit être rétrogradé au rang de secte.
    Les citoyennes et citoyens français ont le droit d’exiger que leur textes fondateurs soient respectés.

    À lire sur internet:
    – Il est temps d’écouter la voix des EX-musulmans