Mosquée de Bordeaux : Le diocèse reculerait-il ?

Publié le 6 février 2012 dans Actualités, Politique

Mosquée de Bordeaux : Le diocèse reculerait-il ?

Nous avions été les premiers à vous en parler, le diocèse de Bordeaux souhaitait vendre un terrain lui appartenant à l’association culturelle des musulmans de Bordeaux Nord. La nouvelle avait choqué de très nombreux catholiques, un collectif de « catholiques indignés » s’étant même crée pour l’occasion.

Devant le tollé qu’a suscité l’annonce de cette transaction, le père Rouet, vicaire général, a envoyé cet après-midi un communiqué de presse annonçant une modification substantielle de la position du diocèse : « Début 2010 des musulmans, habitant le Grand Parc, ont pris contact avec le curé de la Trinité pour leur faire part de leur recherche d’un lieu de prière. Il a été alors évoqué la disponibilité du local situé rue Henri Expert dont nous n’avons plus l’usage et que nous cherchons à vendre afin de financer la construction d’un nouveau lieu de culte dans le quartier Ginko. C’est dans ce contexte que ces musulmans se sont adressés à l’association diocésaine propriétaire. La première rencontre avec l’économat diocésain a été effectuée par l’Association des Musulmans de Gironde (AMG) et une de ses affiliées, l’Association Culturelle des Musulmans Bordeaux-Nord. Au cours de l’été dernier, ces deux associations se sont séparées. Nos interlocuteurs ayant donc changé nous ne sommes pas en mesure de donner suite à ce projet ».

Même s’il ne répond pas aux nombreuses interrogations des fidèles catholiques, le communiqué est pourtant clair, le diocèse de Bordeaux met un terme à cette vente très polémique.

Addendum 07/02/2012 à 11h30 : Dans un communiqué de presse, le collectif des catholiques indignés « se réjouit bien sûr de l’annulation de la transaction qui avait ému tant de catholiques, mais reste circonspect devant la raison officielle donnée par le vicaire général, le père Rouet« . Selon ces catholiques : « un terrain appartenant à la communauté des chrétiens ne peut en aucun cas servir à l’édification d’une mosquée, quel que soit l’interlocuteur« .

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées

  • Nathalie
    6 février 2012 à 18:38 |

    Deo gratias ! C’est la bonne nouvelle du jour ! L’église catholique n’a pas à aider à la propagation d’une idéologie qui a fait preuve dans dans nombreux pays de sa nocivité dans notre pays.
    Qu’aurions nous dit aux chrétiens persécutés dans les pays musulmans s’ils avaient su cela ?

    • driss
      19 mars 2012 à 09:51 |

      Ok daccord tjr avc vo reaction islamophobe. N oublion pa l histoire et que souvent le silence est plus beau que paroles inutiles. Affirmez et assumez pluto ke l islam soit votr première barriere dan la réflexion. Si vou vou etes detournnés dre vos commandements, vou en etes les premiers responsables et si l islam est ojourdui la premiere religion mondiale malgré toute les volonté haineuses de l homme ignoran ce n est pa un hasar. Pluto ke denigrer subtilemen, aprenez, la science est un devoir

  • El Zid
    6 février 2012 à 19:04 |

    Ils ont reculé grace à la pression !

    • zorba
      6 février 2012 à 22:51 |

      heureusement

      • claude Vranais
        7 février 2012 à 12:25 |

        pression de qui , mais bien sur pour les seuls qui defendent la France, les Français, leur culture leur dignité: le Front National grace a sa pétition distribué par la vaillante Chaterine et son équipe, et par les actions des identitaires, en grace bien sur internet, qui est la défense des oprimés du systhéme…

        • Lou drouley
          7 février 2012 à 19:29 |

          Bien sur par le front !!
          Et la marmotte, elle n’a pas droit à son hommage ??

  • minimaus
    6 février 2012 à 19:22 |

    Alléluia !

    Quelle mouche les a piqués d’avoir eu ne serait-ce que l’idée de céder le terrain à ….vous savez !
    Qu’a dit Jésus ? Allez évangéliser toutes les nations . Non seulement l’idée d’évangélisation , n’est plus dans l’air du temps (il faut être tolérant prononcez taulairaaaant en trainant sur chaque syllabe !!) mais en plus il faut se soumettre et aider une autre -dite- religion à faire des adeptes ! Les nouveaux convertis (j’en connais une ) ignorent tout ou presque de la religion chrétienne .

    • Nathalie
      8 février 2012 à 07:23 |

      J’en connais aussi, qui ne sont pas du tout nouveaux convertis, qui se disent chrétiens, mais qui ignorent tout ou presque, volontairement ou pas de la religion chrétienne.
      Un converti qui ne sait pas tout peut apprendre et généralement s’intéresse à sa foi.
      Un « ancien » encrouté voire, empêtré(e), dans de vieilles habitudes et parfois dans des idées fausses se sentira beaucoup plus déstabilise, et même vexé dans son amour-propre et hostile s’il leur est démontré certaines erreur, ou si des connaissances nouvelles leur sont apportées -surtout si ces connaissances sont contradictoires à leurs croyances.

    • Pascal PILET
      11 février 2012 à 06:39 |

      Il faut avoir une vision particulièrement réductrice de l’annonce de l’Évangile pour l’assimiler à une guerre d’influence avec d’autres courants religieux… ou de pensée.

  • Marc
    6 février 2012 à 19:28 |

    Super nouvelle, bravo à ceux qui ont envoyé des mails aux intéressés. C’est champagne ce soir !

  • Gargamel 1er
    6 février 2012 à 20:01 |

    Je ne suis pas bordelais mais cela ne m’empêche pas d’être sensibilisé au problème. Je comprends votre soulagement et le partage : l’Eglise devait être cédée à une association affiliée à l’UOIF… Je crois que cela se passe de commentaires !!!! Au-delà de ce problème (qui à mon humble avis reviendra comme un boomerang d’ici quelque temps), on peut dire que vous êtes gâtés à Bordeaux grâce au clientélisme de M. Juppé, qui se réclamait pourtant du gaullisme à une certaine époque me semble-t-il…. Un terrain cédé pour 1 euro symbolique afin d’y construire une mosquée avec en prime un magnifique détournement de la loi de 1905.

  • Robert
    6 février 2012 à 20:02 |

    une fois de plus, efficacité de nos réseaux d’info et de réaction, ce sont des collabos dhimmis mais ce sont surtout des lâches

  • David
    6 février 2012 à 20:24 |

    Bravo, bravo et encore bravo. Quelle bonne nouvelle !

  • Bouilhet C
    6 février 2012 à 20:43 |

    La mobilisation nous a permis de gagner cette bataille. Au nom du Front National,je remercie les très nombreuses personnes qui ont répondu à notre pétition. Nous resterons vigilants à tout nouveau projet de mosquée en Gironde. Merci à vous tous.
    Catherine Bouilhet
    Candidate FN 1ère circonscription de la Gironde

    • claude Vranais
      7 février 2012 à 12:48 |

      pardon Catherine j’ai ecorché ton nom sur le commentaire exliquant qui a fait quoi…tu ne m’en voudra pas c’est sous le coup de la joie en lisant cette nouvelle qu’infos Bordeaux a trés laiquement proposé aux lecteurs

    • Nathalie
      11 février 2012 à 10:18 |

      pardonnez moi, mais voici mon avis sur la question : vous dites que vous appartenez à un parti politique.
      Pour ma part, il me semble que le problème dont il est question ne doit pas être politisé, ou récupéré par qui que ce soit d’un parti politique. Et je ne le dis pas que pour vous, ne croyez pas cela. Je parle aussi pour les autres politiques, comme Michèle Delaunay qui n’a de cesse de vouloir instrumentaliser les catholiques et les assujettir à son idéologie, et d’autres aussi. Cet avis est donc impartial.
      Donc, merci de votre merci. Mais , à mon sens, cette affaire est une question religieuse. Il me semble, qu’en vendant ce terrain aux musulmans, l’église catholique manque à sa mission première qui est d’annoncer de façon universelle le message de l’Evangile, et aussi de ne pas propager de fausses religions et des superstitions, surtout si celles-ci sont nuisibles – c’est bien aux fruits que porte un arbre que l’on reconnaît la valeur de ce dernier.

    • El Zid
      13 février 2012 à 17:50 |

      « Mais on entend d’autres sons de cloche dans les couloirs de la direction diocésaine. « Le Bloc identitaire a été le premier à s’opposer à la vente. D’autres ont suivi », confie un salarié.  »

      Comme toujours le Fn essaye de récupérer une victoire sans coup férir 🙂

  • Raymond
    6 février 2012 à 20:50 |

    Je ne comprends pas les catholiques: certains d’entre eux souhaitent un aid aux musulmans alors que Jésus a comdamné les sacrifices d’animaux….. Quand je les vois a la messe le dimanche et trahir la parole du christ la semaine ca me debecte !

  • petitcaramel
    6 février 2012 à 20:51 |

    bravo , bravo !
    je ne suis Bordelaise que de coeur , j’y viens dans la famille .
    Ce recul n’est pas une victoire pour les uns ou une défaite pour les autres ; je pense que ce recul est une prise de conscience des « autorités » de lEglise qui ont fait leur « mea culpa » . Puissent-ils avoir agi en leur âme et conscience après les réactions des Bordelais ! Pourvu qu’ils n’ aient pas agi uniquement pour ne pas s’attirer les foudres des Bordelais .

    • stone
      6 février 2012 à 22:54 |

      ils ont agi suite au tollé engendré et devant les réactions nombreuses….

  • Arthur
    6 février 2012 à 21:12 |

    Merci !

    On ne peut déjà pas lutter alors ne construisons pas nous-même l’échafaud !

  • gérardine
    6 février 2012 à 21:29 |

    Ah, je suis très heureuse. Ce qui prouve qu’ il ne faut jamais baisser les bras.
    Bravo à ceux qui font ce travail d’information et à ceux qui réagissent.
    Point n’ est besoin d’ être de ce diocèse, nous sommes tous concernés.
    D’ autres combats nous attendent,nombreux et sournois, soyons à la hauteur.

  • reverdy
    6 février 2012 à 22:16 |

    Bravo Bravo Bravo…

  • 6 février 2012 à 22:20 |

    Bravo aux catholiques mobilisés!

  • Boubert
    6 février 2012 à 23:13 |

    Le dialogue inter religieux est nécessaire et les chrétiens respectent les musulmans comme les personnes de bonne volonté pourvu que ce respect soit réciproque.
    Nous serions très heureux d’apprendre que les musulmans condamnent les actions contre les chrétiens qui existent dans le monde. Cela serait un élément positif pour faciliter le dialogue et la compréhension entre les hommes de bonne volonté. Nous apprécierions aussi que les femmes musulmannes aient la possibilité de prier autrement que chez elles; en effet dans la rue nous ne voyons que des hommes qui sont à genoux.

  • Marc
    6 février 2012 à 23:15 |
  • […] Diocèse de Bordeaux : la vente du terrain aux salafistes n’est plus à l’ordre du jour Le Salon Beige , le 6 février 2012   Suite à l’indignation de quelques chrétiens, le père Rouet, vicaire général du diocèse de Bordeaux, a envoyé ce communiqué : […]

  • Pascal PILET
    7 février 2012 à 00:12 |

    Cette prise de position reflète davantage une volonté de pacification des esprits qu’un recul devant la pression.
    La présence des musulmans à Bordeaux est un fait qu’une Société laïque peut parfaitement tolérer. Le fait d’entretenir un climat de suspicion et parfois de haine n’est compatible ni avec les valeurs républicaines ni avec celles de l’ Évangile.

    Les musulmans de Bordeaux n’ont aucune responsabilité dans les malheurs inadmissibles que certains co-relégionaires font endurer à des chrétiens en Orient… Pas plus que les juifs de France ne sont responsables des persécutions non moins acceptables vécues dans les territoires palestiniens, ou que les catholiques français du XXIème siècle peuvent se voir reprocher les exactions de l’Inquisition, le massacre de la Saint-Bathélémy ou les bûchers des cathares au XIIIème siècle.
    En revanche tous ces exemples funestes doivent nourrir la pensée et l’action des hommes d’aujourd’hui, et les amener à condamner toutes les dérives fondamentalistes et sectaires dont sont malheureusement capables, encore aujourd’hui, les religions, ainsi qu’à réprimer dans nos propres comportements individuels toutes les tentations de négation du droit à être et à penser des autres.

    • Aixel
      7 février 2012 à 05:47 |

      Je ne suis absolument pas d’accord avec ce raisonnement. Les musulmans de Bordeaux, même s’ils ne sont pas directement responsables des persécutions de leurs co-religionaires à l’égard des chrétiens, sont quand même responsables de leur adhésion à la religion musulmane, celle-ci étant intrinsèquement haineuse, antisémite, homophobe, christianophobe, méprisante à l’égard des femmes.
      Dès l’instant où ils font le choix de cette doctrine, ils cautionnent les actes de violence et de barbarie qui s’y rattachent, proférés par leur prophète muhamed. Il ne s’agit pas de dérive religieuse ou fondamentaliste, comme a pu l’être la Saint Barthélémy : la comparaison n’est pas adéquate.

      La présence de cette religion ne devrait même pas être tolérée dans un pays dit laïque, à partir du moment où le coran n’est pas conforme aux valeurs républicaines. Tout comme il ne viendrait pas à l’idée de tolérer le nazisme « modéré » sur notre sol, il devrait en être autant de l’islam.
      Voir ce lien
      http://ostervald.free.fr/muslim/leveritableislam/VersetsRevelateurs.htm

    • PROMPT'O
      7 février 2012 à 09:40 |

      @ Pascal

      Votre vision de l’Islam me paraît idéaliste et loin de la réalité.

      A mon sens, même si je ne suis pas de la partie, la différence entre l’Islam et le catholicisme réside dans leur nature propre :

      – l’un est intrinsèquement mauvais mais certains de ses croyants peuvent être naturellement bons ;

      – l’autre est basé sur une philosophie de l’amour et de la vertu mais ses croyants sont loin de la perfection que les évangiles leur recommande d’atteindre.

      Accueillir l’Islam dans notre pays sans en avoir étudié la nature profonde des textes (le coran, le licite et l’illicite dans l’islam etc…) me paraît d’une folie sans nom…

      J’admets toutefois que la récupération politique de certains sur ce site est assez désagréable…

    • claude Vranais
      7 février 2012 à 12:41 |

      pascal pillet vous ne vous posez pas de question sur votre santé mentale, sur les 31 intervenants sur ce suget a l’heure ou je vous reponds,30 sont contents voire trés contents voire fous de joie a cette exellente nouvelle qui tombe d’ailleurs en méme temp que l’annonce des manifestations de chrétiens qui on défilés pour que nous gardions NOTRE FRANCE vous n’avez pas l’air de vouloir comprendre que le peuple FRANCAIS en a plein le cul de ces envahisseurs d’un nouveau genre,qui par leurs mode de vie leurs coutumes barbares et arriérées datant du moyen age (qu’ils veulent nous imposé) alors je crois vous l’avoir déje écrit convertissez vous vendez vous biens prennez femmes (en burka) et enfants et partez vivre dans un des ces paradis!!!saches qu’islam et démocratie ne sont pas compatibles et que les musulmans modéres cela n’existe que chez les bobos de votre genre!!!

      • Laurent
        13 février 2012 à 11:51 |

        Je lis vos propos en réponse a Mr Pillet, vos propos sont pleins de haine, il me semblait qu’un passage de la bible disait » aimez vous les uns les autres », je ne pensais pas que dans ce pays tolérant qu’est la France, on pouvait tenir des propos aussi abjectes.

      • Pascal PILET
        13 février 2012 à 23:58 |

        Sans doute est-ce la conséquence de la mauvaise santé mentale que vous semblez observer chez moi, mais j’ai du mal à accorder du crédit aux défenseurs de la France qui maltraitent tout à la fois syntaxe, accords, conjugaison, concordance des temps. Certes petit-fils, par filiation maternelle, de travailleurs immigrés venus de l’Est, je ne peux prétendre à une quelconque « pureté de la race », si tant est que ce concept puisse avoir une quelconque valeur scientifique. Souffrez cependant que j’en appelle au respect de cette culture française, et à son vecteur privilégié : la langue, notre patrimoine commun et le lien matriciel des échanges qui nous permettent, à défaut d’être d’accord, de nous mieux comprendre en saisissant toutes les nuances de nos systèmes de pensée.

        • Lou drouley
          15 février 2012 à 14:15 |

          En voilà de l’argumentation !!!
          Quelques fautes de syntaxes et l’on vous taxe de mauvais français, avec généalogie complète à l’appui tendant à prouver que vous avez le mérite de … parce qu’issu de …
          Quelle bassesse !!!
          Puisque vous avez réponse à tout, je dois me débarrasser de mon chien. Je dis quoi, qu’il a la rage ou la gale ??? …

    • Koopa Troopa
      8 février 2012 à 11:57 |

      Même si les catholiques ne doivent pas se laisser embrigader par des faux-nez d’un petit état raciste du Moyen-Orient (genre Riposte « Laïque »), il ne faut pas non-plus pêcher par méconnaissance de l’Islam. L’Islam modéré n’existe pas, et quand le musulman lèche la main, c’est qu’il ne peut pas encore la mordre. Le dialogue est impossible avec les fils du désert et leur dieu cruel, qu’ils soient « Ismael » ou « Isaac ». Ce sont des négociants, des commerçants, donc des maîtres de la dissimulation et de la double parole que les fils de la forêt et leur Dieu d’amour ne peuvent comprendre. Pas de dialogue avec des professionnel sinon, on se fait plumer comme des dindons..

  • […] Grâce à vos protestations le diocèse de Bordeaux trouve une porte de sortie honorable pour justifier de ne pas vendre le terrain à des musulmans porteurs d’un projet de mosquée :Le père Rouet, vicaire général, a envoyé ce 6 février après-midi un communiqué de presse [archive] annonçant une modification substantielle de la position du diocèse : « Début 2010 des musulmans, habitant le Grand Parc, ont pris contact avec le curé de la Trinité pour leur faire part de leur recherche d’un lieu de prière. Il a été alors évoqué la disponibilité du local situé rue Henri Expert dont nous n’avons plus l’usage et que nous cherchons à vendre afin de financer la construction d’un nouveau lieu de culte dans le quartier Ginko. C’est dans ce contexte que ces musulmans se sont adressés à l’association diocésaine propriétaire. La première rencontre avec l’économat diocésain a été effectuée par l’Association des Musulmans de Gironde (AMG) et une de ses affiliées, l’Association Culturelle des Musulmans Bordeaux-Nord. Au cours de l’été dernier, ces deux associations se sont séparées. Nos interlocuteurs ayant donc changé nous ne sommes pas en mesure de donner suite à ce projet ».Même s’il ne répond pas aux nombreuses interrogations des fidèles catholiques, le communiqué est clair, le diocèse de Bordeaux met un terme à cette vente très polémique.Source : http://infos-bordeaux.fr/… […]

  • Gargamel 1er
    7 février 2012 à 08:31 |

    « La présence des musulmans à Bordeaux est un fait qu’une Société laïque peut parfaitement tolérer.  » : pour CERTAINS musulmans cela relève de l’antinomie. Sauf erreur de ma part le terrain dont on parle devait être vendu à une association affiliée à l’UOIF, elle-même ramification des « Frères Musulmans » (lire « La face cachée de l’UOIF » : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-face-cachee-de-l-uoif_486103.html). Le défi est de taille : dialoguer oui, mais se préserver de la montée de l’intégrisme musulman qui est une réalité, sans discriminer l’ensemble d’une communauté. Ne pas baisser les yeux : cet intégrisme monte tout doucement et représente une menace pour la laïcité (lire le rapport Dénécé de 2004 !!! http://www.mosci.info/pdf/rapport_denece.pdf ainsi que les rapports du Haut Conseil à l’Intégration).
    Quant à regarder sans cesse dans le rétroviseur, quel est l’intérêt ? 😉

  • Castel
    7 février 2012 à 08:40 |

    Il faut rester vigilant face à ce clergé bordelais , très collaborateur et proche de l’islam.
    Il faut rester méfiant à l’égard de ces pseudo socialistes chrétiens dont le seul but est de détruire notre culture et nos traditions.

    • deffieux
      7 février 2012 à 14:49 |

      Une église peut être désaffectée et servir de garage mais pas de lieu de prière pour les musulmans ? !!!!

      • Etienne
        7 février 2012 à 14:53 |

        Ni l’un, ni l’autre…

        • Nathalie
          8 février 2012 à 07:14 |

          Et encore moins de boite de nuit

  • Hervé
    7 février 2012 à 09:22 |
    • Marie-Aude
      7 février 2012 à 11:34 |

      Le Sud-Ouest a supprimé les commentaires liés à l’article !

  • […] de Bordeaux : le diocèse reculerait-il ? [Infos […]

  • Elie Domotique
    7 février 2012 à 11:30 |

    Bonne nouvelle!
    Un grand merci aux sites de réinformation tels qu’infos-bordeaux.fr qui ont pour moi rendu possible une telle levée de bouclier.
    Si l’ info n’ avait pas été soulignée, ça se serait passé comme les augmentations de taxes quand tout le monde est en vacances.

  • David
    7 février 2012 à 13:23 |

    Aux prochaines élections, j’espère qu’Anne-Marie Cazalet sera battue (dans SO ce matin « Au contraire, la maire-adjointe Anne-Marie Cazalet, regrette que cette salle de prière ne voie pas le jour : « Un jour ou l’autre, il faudra bien un lieu de culte pour les musulmans dans le secteur« .
    On s’en souviendra.

  • Etienne
    7 février 2012 à 17:29 |

    La Croix vient de publier un article intitulé « Le diocèse de Bordeaux renonce à vendre un terrain à une association de musulmans » : http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/Le-diocese-de-Bordeaux-renonce-a-vendre-un-terrain-a-une-association-de-musulmans-_NP_-2012-02-07-766238

    • Bertrand
      7 février 2012 à 17:48 |

      Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cet article. Le journaliste doit être un copain du Père Rouet. Il reprend à son compte la version officielle, que même le Sud-Ouest conteste. Non ce n’est pas le fait que les interlocuteurs aient changé, mais oui, ce sont bien les pressions, courriels, lettres, menace de grève du denier du culte… qui ont fait plier le diocèse.

      Le meilleur pour la fin : « Mahmoud Doua, en charge du dialogue islamo-chrétien à l’AMG ». Pour ceux qui ignorent, ce type nie les persécutions des chrétiens en Egypte !!! : http://www.christianophobie.fr/videos/mahmoud-doua-limam-qui-nie-lexistence-des-persecutions-antichretiennes-du-moyen-orient

  • Bertrand
    7 février 2012 à 17:57 |

    Pour info, voici l’article :
    Le diocèse de Bordeaux renonce à vendre un terrain à une association de musulmans

    Mardi 7 février, le diocèse de Bordeaux a annoncé qu’il ne souhaitait plus céder ce bien à l’association culturelle des musulmans de Bordeaux-Nord, qui envisageait d’y installer un lieu de prière

    Pourquoi le diocèse a-t-il annulé le projet de vente ?
    Dans un communiqué, mardi 7 février, le diocèse de Bordeaux a expliqué les raisons qui l’ont amené à refuser de vendre un terrain de 1 000 m2 à l’association culturelle des musulmans de Bordeaux-nord. « La première rencontre avec l’économat diocésain a été effectuée par l’Association des musulmans de Gironde (AMG), présidée par Tareq Oubrou, et une de ses affiliées, l’Association culturelle des musulmans Bordeaux-Nord (ACMBN). Au cours de l’été dernier, ces deux associations se sont séparées. Nos interlocuteurs ayant changé, nous ne sommes pas en mesure de donner suite à ce projet » .
    Il est reproché au nouveau président de l’ACMBN, Mohamed Bouir, de s’être affranchi de l’AMG, « caution morale du projet » . Or, le diocèse ne fera rien sans l’AMG. « Mohamed Bouir, qui n’a pas été formé religieusement par nous, ne parviendra pas à contrecarrer le discours des salafistes présents dans la cité » , s’inquiète de son côté Charafeddine Mouslim, directeur général de l’AMG.
    Ce n’est donc pas l’opposition de certains chrétiens, regroupés dans un « collectif des catholiques bordelais en colère » et qui refusaient qu’« un terrain appartenant à la communauté chrétienne puisse servir à l’édification d’une mosquée » qui a pesé sur le diocèse.
    Le projet est-il définitivement annulé ?
    Non, cette situation n’arrange personne. « Nous devons trouver un lieu de culte pour éviter les dérives » , s’alarme Mahmoud Doua, en charge du dialogue islamo-chrétien à l’AMG, qui reste déterminée à acquérir ce terrain, mais avec un autre partenaire sur place que l’ACMBM.
    De son côté, le diocèse a besoin de vendre ce terrain, estimé à 240 000 euros, pour financer la construction d’une église dans le futur éco-quartier, Ginko, à quelques encablures, à Bordeaux-Lac. « Ce terrain était inutilisé. Notre souci est que le patrimoine de l’Église évolue, afin de servir le plus grand nombre » explique le P. Jean Rouet, vicaire général du diocèse de Bordeaux.
    Nicolas César

    • Nathalie
      8 février 2012 à 07:18 |

      Je pense que le diocèse n’aura pas de mal à vendre ce terrain à des personnes plus honorables. Il ne manquera pas d’acheteur, j’ai confiance à ce sujet et une église pourra être construite comme prévu, autrement que pas la diffusion d’idéologie salafiste ou totalitaire et malfaisante.

  • esprit libre
    7 février 2012 à 23:40 |

    Un début de résistance à saluer ! Et un encouragement à la vigilance !

  • jeannot
    8 février 2012 à 08:02 |

    merci au diocèse pour ce retour sur décision. Je pense que au nom des milliers de chrétiens assassinés par des musulmans dans des pays historiquement chrétiens(Egypte, Nigeria, Liban ou encorela Turquie), merci beaucoup. J ai honte du comportement du père francis éliès ex curé de la trinité/ saint martial qui se permet de s engager à céder ce terrain à une religion qui pronne l excision, la lapidation pour la femme adultère ou encore pour la polygamie et enfin qui interdit le délicieux cochon =).
    Pas de mosquée dans nos quartiers, ici c est le clocher. Beavo au collectif, on se verra à la marche.
    vive le Christ vive le Roy et vive la FRANCE.

    • Nathalie
      8 février 2012 à 18:26 |

      Ha ? Le Père Ayliès a trempé là-dedans ? Avec le Père Rouet alors, ils sont cul et chemise. Une drôle de brochette d’ennemis de l’église, c’est vrai. Ca prouve, s’il s’engage pour répandre cette idéologie qu’il est dépourvu de morale et de tout respect humain, quant au divin….

  • Pascal PILET
    8 février 2012 à 23:10 |

    Francis AYLIES, contrairement au portrait au vitriol que vous lui faites, est un homme d’une foi profonde vécue en solidarité et amitié avec le plus grand nombre, dans le respect des différences. Il a profondément marqué les quartiers de Bordeaux Nord, très au-delà des cercles chrétiens. Homme de culture, artiste, musicien éclectique et mélomane averti, il est de surcroît un écrivain talentueux capable de s’adresser aux hommes et aux femmes de notre temps dans des formes et un langage compréhensible du plus grand nombre. La présentation de son premier roman : « Le corps du crime » a rassemblé près de 2000 personnes, à la Base Sous-Marine de Bacalan. Le Cardinal Pierre EYT, autre grande figure de l’Église de France, qui l’a accueilli à Bordeaux peu avant de mourir, a fait un choix très judicieux et inspiré.

    • castel
      9 février 2012 à 08:33 |

      Homme de culture, artiste, musicien éclectique et mélomane averti, il est de surcroît un écrivain talentueux
      °°°°°°°°°°°°°°°°
      Un parasite sur le dos des paroissiens.

      Pour en revenir au sujet de base.

      Après cette alerte sérieuse , il est conseillé aux chrétiens qui veulent léguer leurs bien à l’église d’y faire stipuler une clause interdisant la vente de ces biens à d’autres religions et particulièrement à l’islam.

      De plus l’église bordelaises devrait rendre compte aux différents donateurs du coût financier des colloques, conférences, réunion ,repas, séminaires organisés avec l’islam.

      Que l’église bordelaise ne prenne pas dans nos poches l’argent de sa connivence avec les musulmans assassins de chrétiens partout dans le monde.

    • Nathalie
      9 février 2012 à 19:37 |

      !Ca doit le changer, Bègles . Ce n’est pas comme au Grand Parc, le quartier des bobos, mais Bègles c’est plutôt prolo. Les mains un peu dans le cambouis, ça lui fera du bien, au lieu d’aller chez Mollat dédicacer, fier comme un paon ce qui n’est pas tout à fait compatible avec la modestie que devrait lui inspirer son état, les inepties qu’il a écrites.
      Il est vrai, qu’à une certains époque, on était moins regardant quand on acceptait les séminaristes. On en subit les conséquences de toutes les façons possibles. C’est notre croix à porter, à nous chrétiens d’aujourd’hui….

      • Pascal PILET
        9 février 2012 à 22:36 |

        Qui vous dit que Francis a suivi banalement un séminaire diocésain post-conciliaire ? Il est des chemins vers Bordeaux, partant de Bayonne pour joindre Gênes puis Tours, qui peuvent conduire, tel celui de Paul sur la route de Damas, à des conversions, des retournements inattendus… Des chemins sur lesquels la véritable tradition se révèle dans la lumineuse évidence évangélique qui libère, parfois au risque de la transgression.
        « La plupart des gens ont une vision conventionnelle de la vie, or il faut s’affranchir de toutes les idées sécurisantes, il faut avoir le courage de se détacher de tout, de toute norme, de tout critère conventionnel, il faut oser faire le grand bond dans le cosmos : alors la vie devient infiniment riche, elle déborde de dons, même au fond de la détresse. » Erry HILLESUM « Une vie bouleversée », citation en exergue du 1er roman publié par Francis AYLIES, aux Editions Jean-Claude Lattès, en avril 2010.

        • castel
          10 février 2012 à 05:23 |

          il faut oser faire le grand bond dans le cosmos……..
          °°°°°°°°°°°
          La bande à AYLIES Vous fumez quoi pendant la messe……..?????????

        • Nathalie
          10 février 2012 à 18:12 |

          J’ai entendu parler de son bref passage chez les « intégristes », où il s’est fait remarquer car il était plus « intégriste » que les autres. Aujourd’hui, il ne fait que bruler ce qu’il a adoré.

        • Nathalie
          10 février 2012 à 18:15 |

          Le grand bon dans le cosmos ? c’est du néo-maoisme, ou quoi, heu, vous fumez ou mangez des choses qu’on ne connait pas…. Oui, oui, laissons de cotés nos préjugés, nos tabous, etc… on connait ce discours, ce n’est pas l’invention de la roue, c’est un lieu commun.

  • jeannot
    9 février 2012 à 08:51 |

    Bonjour,
    pardonnez moi d’avoir écorché le nom du Père AYLIES.
    Je ne l’estime pas mauvais curé bien au contraire, cependant si vous saviez le comportement qu’il a eu vis à vis de sa communauté de Bordeaux Nord avant son départ pour saint Pierre de Bègles(évangélisation plus que souhaitable dans cette ville), je ne pense pas que vous tiendriez le même discours. Cet homme si respectable et respecté a monté avant même son départ toute sa paroisse contre le futur curé, il s’est permis de déclarer que l’Eglise laissait tomber Bordeaux Nord, et qu’on n’avait encore rien prévu pour le remplacer, ce qui était bien entendu faux.
    Et quand je vois que des gens vont à Saint Pierre uniquement pour suivre leur ancien curé de paroisse je me dis qu’il y a un problème, on ne vas pas à la messe, ou ne fréquente une église pour son curé, mais pour le partage de la foi.
    En ce qui concerne le corps du crime, j’estime le titre un peu trop blasphématoire. Cependant je ne l’ai pas encore lu donc je m’abstiendrai de tout commentaire.
    Enfin je suis totalement avec vous CASTEL, en ce qui concerne une clause de non revente d’un bien OFFERT à l’Eglise, à un autre culte même Chrétien(orthodoxe, réformés, méthodiste, etc…

    • Joseph
      10 février 2012 à 22:22 |

      vous dites qu’on ne va à l’église pour son curé , c’est un fait ; il est cependant vrai que certains prêtres attirent les paroissiens (je pense à ce prêtre qui remplit de nouveau une paroisse du centre de Marseille , car ce qu’il dit le dimanche et sa façon d’être plaît aux gens . Par contre , il y a certains prêtres qui par leur comportement font fuir les paroissiens et cela peut-être dans toutes les religions , j’ai entendu parler d’un pasteur et sa femme qui étaient si strictes que les gens hésitaiient à fréquenter le temple .