Un « mariage » homosexuel à Bordeaux le 29 juin ?

Publié le 4 juin 2013 dans Brèves

D’après nos confrères du Sud-Ouest, le premier « mariage » entre deux personnes de même sexe à Bordeaux, devrait être célébré le 29 juin prochain.

« Une option a été mise sur cette date. Les services attendent le retour du dossier du couple », précise-t-on à l’hôtel de ville.

Alors qu’une large majorité de son électorat y est hostile, le maire de Bordeaux, Alain Juppé s’est plusieurs fois déclaré favorable à la loi Taubira : « les responsables politiques doivent tenir compte de l’évolution de l’opinion« .

Minute mariage pour tous

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • zuba
    4 juin 2013 à 22:14 |

    On peut avoir un carton d’invitation ? 🙂

  • pesquet
    5 juin 2013 à 18:48 |

    Je trouve complétement déplacé d’UTILISER les enfants dans des manifestations « anti mariage pour tous » …et, de se plaindre de la brutalité de la police envers les enfants : Ne seraient ils pas mieux dans la maison de papa et maman ?…Pourquoi Tous les êtres humains n’auraient ils pas les MÊMES droits ?….

    • Kétro Edalrag
      6 juin 2013 à 13:13 |

      D’accord avec vous : Pourquoi Tous les êtres humains n’auraient ils pas les MÊMES droits ? Pourquoi Tous les êtres humains n’auraient ils pas le droit à avoir UN père ET UNE mère ?

    • esprit libre
      6 juin 2013 à 16:47 |

      Au contraire : les enfants sont les plus naturels dans les manif puisqu’ils sont les premiers concernés !
      François Hollande et ses complices, par cette loi absurde et inhumaine, violent les droits les plus fondamentaux des enfants, celui d’avoir une filiation réelle et l’accès à leurs origines, le droit d’être élevé par leur père et leur mère car… les enfants ne sont pas apportés par les cigognes mais sont tous nés d’un homme et d’une femme dont on les priverait ainsi.
      L’enfant n’est pas une marchandise, pas une chose que l’on revendique ou que l’on exige !