Noël Mamère : « Depuis longtemps, et déjà sous la droite, les études de genre existent »

Publié le 11 février 2014 dans Actualités, Agenda, Politique

Noël Mamère : « Depuis longtemps, et déjà sous la droite, les études de genre existent »

Alors que la polémique fait rage avec l’application des « ABC de l’égalité » (Bordeaux fait partie des académies expérimentales), le député-maire de Bègles, Noël Mamère, fait part, dans un article publié sur son blog, de ses regrets devant la « reddition du gouvernement sur la loi Famille ».

Pour celui qui avait procédé au « mariage » illégal de deux homosexuels en 2004, le président de la République « a retourné sa veste devant des manifestants emmenés par le Cardinal Barbarin ». « A la première manifestation de la coalition des droites réactionnaires en jupes plissées et Loden vert, sexiste et homophobe, François Hollande et Jean Marc Ayrault se sont « couchés » en reportant, sine die, l’examen de la loi famille par le Parlement ».

Noël Mamère, très sélectif dans son combat contre les préjugés, défend ardemment cette « théorie » du genre, que pourtant beaucoup de socialistes nient publiquement : « le refus d’assumer la défense des études de genre est déjà une reculade idéologique. La vérité est que, depuis longtemps et déjà sous la droite (Luc Chatel), les études de genre existent. Elles recouvrent un champ scientifique soutenu par le ministère de la Recherche et de l’enseignement supérieur, et le CNRS. Elles sont utiles dans l’éducation et la lutte contre les discriminations ».

elisabeth-monfortL’ancien journaliste d’Antenne 2 appelle à mener ces luttes sociétales, qui n’ont que peu de rapport avec l’écologie dont il se réclame, avec ou sans « ce gouvernement qui n’a plus de gauche que le nom ».

Nota Bene : A propos de la théorie du genre, les associations familiales catholiques (AFC) organisent le mercredi 05 mars prochain une conférence à l’Athénée municipal, en présence d’Elizabeth Montfort, juriste, philosophe et présidente de l’alliance pour un nouveau Féminisme européen (ANFE), pour qui « la théorie du gender, en niant l’altérité sexuelle, remet en cause les fondements mêmes de notre société ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :,

Les réactions sont terminées

  • Elda
    11 février 2014 à 18:04 |

    « A la première manifestation de la coalition des droites réactionnaires en jupes plissées et Loden vert, sexiste et homophobe, » c’est quoi ces insultes Monsieur Mamère ????Vous devriez avoir honte ! Ceux que vous insultez pourraient vous trouver bien plus encore de noms d’oiseaux, mais ne le font pas, car ils respectent chaque être humain. Honte à vous !

  • philippe
    12 février 2014 à 04:50 |

    On est bien d’accord sur la nocivité pour dire le moins de l’idéologie sous-jacente aux diverses initiatives « éducatives » ou législatives rassemblées sous le vocable du genre. De telles absurdités, pour ne pas dire perversions de la pensée, n’appellent ni compromis ni lâcheté. Néanmoins, il ne faut pas tout mélanger. Certaines études concernant le genre sont effectivement fort anciennes, certaines pertinentes et bien utiles. Une fois respectée la différence constitutive inhérente à la nature humaine sexuée (qui dans la tradition chrétienne la constitue pour une part à l’image de Dieu), il n’est ni stupide ni futile de réfléchir à ce qui dans la construction culturelle de l’image de l’homme et de la femme fait avancer ou reculer la reconnaissance de l’égale dignité de l’un et de l’autre. De telles études de genre sont bienvenues et sans cesse à reprendre. Elles ne sauraient émouvoir quiconque est un tant soit peu raisonnable quand bien même il porterait jupe plissée ou loden vert. In fine, remarquons que disqualifier a priori une personne humaine sur son apparence physique ou vestimentaire est l’antichambre du racisme ordinaire.

  • boubert
    12 février 2014 à 08:42 |

    Monsieur Manère ne mérite pas que l’on s’intéresse à lui. il est insignifiant!

  • Mouillac Philippe
    12 février 2014 à 12:09 |

    et pourtant IL fait parler de lui…….malheureusement!

  • BJJ
    2 mars 2014 à 19:56 |

    Les femmes et les hommes de progrès, sont régulièrement la cible des ignorants,hier Blum, Jaurès,S Weill,Badinter, Mendes France Zay etc. N Mamére est courageux, il est un député actif et un très bon maire de Bégles… normal donc qu’il gène les nostalgiques des années de plomb.