Alain Finkielkraut : Naïma Charaï saisit le CSA

Publié le 7 février 2014 dans Brèves

Naima CharaiNaïma Charaï, conseiller régional socialiste d’Aquitaine et actuel président de l’Acsé (Agence nationale de la cohésion sociale et l’égalité des chances) vient de saisir le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel), reprochant au philosophe Alain Finkielkraut, d’avoir utilisé le terme « français de souche » lors d’un débat hier soir sur France 2 face à Manuel Valls.

Pour cette native du Maroc (photo), « il est inacceptable que ces propos soient tenus librement à la télévision (…) l’expression français de souche directement empruntée au vocabulaire de l’extrême-droite est en totale contradiction avec l’article premier de la constitution ».

naima-charai

Addendum 07/02/2012 à 16h08 : Depuis la publication sur Infos-Bordeaux, l’information a fait le tour du net. De nombreux internautes, notamment sur twitter, sont scandalisés et prennent à partie Naïma Charaï.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • Marc
    7 février 2014 à 14:36 |

    C’est incroyable ! On rentre dans une dictature de moins en moins voilée !

  • Etienne
    7 février 2014 à 14:51 |

    C’est une blague ? On est chez nous quand même !

  • Zuba
    7 février 2014 à 15:00 |

    J’adore la photo avec Fourest. Tout un symbole 🙂

  • ludovic menard
    7 février 2014 à 16:04 |

    Cela est typique de la jalousie habituelle de certains apatrides qui sont jaloux de nos racines, de notre pays, de notre culture, car eux ont perdu tout cela et en prime nous détestent.

  • Marie
    7 février 2014 à 16:18 |

    C’est un délit d’être “français de souche” ? Ça va faire du monde à condamner…

  • Zuba
    7 février 2014 à 16:26 |

    Et quand la gauche utilise l’expression “français de branche”, elle dit quoi Naima charai ? Si il y a branche, il y a souche ?

  • pixies
    7 février 2014 à 16:43 |

    C’est bien on progresse..

  • marcel
    7 février 2014 à 17:36 |
  • […] sujet, c’est  sans doute ainsi qu’a été perçu  Alain Finkielkraut,   jeté dans l’arène d’un de ces plateaux-télé où se construit l’opinion et […]

  • lecornet
    7 février 2014 à 18:07 |

    Dans ce cas pouquoi ne pas exiger le retrait du terme de “français musulman” sachant qu’il viole également les principes de notre constitution?.

  • jino
    7 février 2014 à 18:40 |

    Mme charaï, merci beaucoup de participer activement avec vos propos à la montée du FN, vraiment merci. Mme charaï, est ce que j’ai le droit de dire que je serais plus heureux si vous viviez dans un autre pays que le mien ou est ce que vous allez m’attaquer en justice? Profitez en tant que valls et taubira sont au pouvoir, ça peut marcher.

  • Al Ahyster
    7 février 2014 à 22:57 |

    Amis Français rassurez vous, cette Naïma Charaï ne représente en rien la pensée de la majorité des Marocains.
    Elle a probablement débordée de nos chiottes avant d’arriver chez vous.

  • guerpin
    7 février 2014 à 23:27 |

    je pense qu effectivement les propos de A finkielkraut sur l’intégration sont choquants et discriminatoires. Au sujet de la langue il faudrait qu’il se renseigne un peu,qu’il lise des ouvrages de sociolinguistique,qu’il prenne connaissance des recherches sur l’enseignement des langues et comprenne que le plurilinguisme est une richesse et saurait nuire à la langue française. Il faut qu’il arrête de se cramponner à des idées fausses sur” La bonne manière” de parler français. Tout ce qu’il dit est complètement erronné. Il est choquant de l’entendre ironiser sur le fait de prendre des grands hommes issus de l’immigration comme modèle. Il les rejette comme modèles car ils ne sont pas “français de souche ” un mépris pareil vient d’un homme qui a perdu le fil du temps.Je suis moi même “française de souche “et suis très heureuse de cotoyer différentes cultures. Nous devons savoir que nous avons toujours à apprendre des autres. Il faut savoir qu’ il est impossible de se fondre complètement dans une autre culture . L’intégration à la Finkielkraut montre son mépris pour les autres cultures: pour lui,pour s’intégrer il faut faire table rase et adopter totalement la culture française. Comment peut on dire à des personnes de nier complètement qui elles sont!

    • Martin
      8 février 2014 à 11:40 |

      “””Comment peut on dire à des personnes de nier complètement qui elles sont!””
      Mais c’est justement ce qu’on dit aux Français de souche en leur refusant le droit d’exister !

    • Jean-Paul
      8 février 2014 à 11:53 |

      Alain Finkielkraut : origine juive polonaise dont le père a été déporté, naturalisé français à 1 an avec ses parents en 1950.

    • Hubert
      8 février 2014 à 13:10 |

      Vous affirmez tout simplement parce que cela ne vous plait pas.Je suis au regret de vous dire que tout étranger venant vivre dans un pays DOIT prendre la LANGUE les us et coutumes du dit pays.Sinon Madame c’es la mort de ce pays.L’histoire nous montre que les civilisations qui disparaissent commencent par perdre leur langue.

    • retraitman
      13 février 2014 à 16:39 |

      Madame, le ciment d’une nation est sa langue et sa culture. A force de “progressisme” nier ces faits c’est construire un immeuble sans fondations ou faire pousser un arbre sans racines (sans souche), ils ne tiennent pas debout.

  • guerpin
    8 février 2014 à 00:29 |

    je m’aperçois d’une coquille dans mon texte: je dis que le plurilinguisme NE saurait nuire à la langue française!
    Je précise aussi que lorsque je dis que je suis “française de souche” c’est que effectivement, mes ancêtres pas trop lointains sont de france, mais je ne vois pas en quoi cela me donnerait le droit de donner des leçons à d’autres français issus d’une immigration.je trouve cette expression stupidelorsqu’elle veut signifier une supériorité de ce fameux “français de souche”. Il y aurait différents niveaux :le vrai français pur, le français un peu mélangé pas vraiment français ,le français pas mélangé, pas du tout français !!!… C’est
    ridicule!
    En tout cas je pense que Naïma Charaï et Mehdi Ouaraoui peuvent être fiers de leur parcours . Je suis très heureuse de voir qu’il existe des gens brillants comme eux qui réfléchissent et donnent foi en l’avenir et l”espoir de changements dans toutes ces fausses représentations.
    Malheureusement les discours d'”intellectuels” comme A Finkielkraut tenus devant des milliers de gens ne peuvent que rendre pessimiste.Non ce n’est pas lui qui fera avancer les choses.

    • Jean-Paul
      8 février 2014 à 11:48 |

      Vous n’avez pas honte, “française de souche”, vous devriez dire “sous chienne”…

  • haug
    8 février 2014 à 19:44 |

    qui est cette GUERPIN qui se permet de critiquer
    un philosophe comme Mr Finkelgraut que Me Vals dit
    respecter? Sa “souche” est nulle.

  • Thomas
    10 février 2014 à 10:03 |

    Naïma Charaï est une ennemie de la démocratie et de la France, sa place n’est pas dans mon beau pays car OUI je suis Français de souche et fier de l’être: je ne vole pas, je ne deale pas, je n’insulte pas les gens, je ne siffle pas la Marseillaise, je ne porte pas de voile, je ne touche pas les allocations familiales, je n’agresse pas les policiers et pompiers, je n’ai pas de parabole…tout ce qu’une majorité de “Français” issus de la même immigration que cette dame font

  • lorraine
    27 février 2014 à 13:28 |

    c’est un régal d’entendre monsieur Finkielkraut au même titre que Jean d’Ormesson, André Malraux. La langue avec son vocabulaire. Ce sont nos racines sans elles nous ne sommes rien .Et chaque pays se doit de garder les siennes .

fr_FRFrench
fr_FRFrench