Bordeaux : La permanence du Front national attaquée par des supporters ultras

Publié le 18 mars 2016 dans Actualités, Politique

Bordeaux : La permanence du Front national attaquée par des supporters ultras

La nuit a été chaude du côté de la permanence du Front national. Cela fait déjà plusieurs semaines que des supporters ultras de Bordeaux (dont le local était proche de celui du parti de Marine Le Pen) menacent régulièrement les militants frontistes.

Vers 00h30 hier soir, alors que les jeunes du Front national fêtaient la Saint Patrick, une vingtaine de personnes encagoulées, et dont certaines étaient munies de barres de fer, ont attaqué le local situé rue Georges Bonnac. Après avoir endommagé la porte, ils ont réussi à rentrer dans le local, mais ont été repoussé dans la rue.

Interrogé par Infos-Bordeaux, un des responsables du FNJ (Front National de la Jeunesse) confirme la scène : « j’étais moi-même sur place quand ces individus ont attaqué notre local (…) ces derniers se sont réclamé des supporters ultra de Bordeaux ».

Les supporters ultra sont en effet très proches du mouvement antifa, et leurs leaders ne font pas mystère de leurs opinions politiques.

Suite à cette violente agression qui a occasionné 5 blessés légers du côté des jeunes du Front national, 8 agresseurs seraient, selon nos informations, toujours en garde à vue ce matin au commissariat de Bordeaux. Les victimes ont déposé plainte et attendent des sanctions exemplaires.

Addendum 18/03/2016 à 16h40 : Selon une source proche de la police, plusieurs des interpellés font partie de la mouvance des ultras (« supporters » des Girondins de Bordeaux). L’un d’entre eux, bien connu des services de police, a déjà fait parler de lui pour menaces de mort envers un candidat du Front national.

Dans un communiqué de presse, le Front national « condamne avec la plus grande fermeté ces agissements scandaleux d’anarchistes dignes des modes d’actions des pires dictatures » et indique « qu’il ne se laissera pas intimider par de telles attaques. La violence est le dernier refuge de l’incompétence, laissons là aux experts dans ce domaine ; rien ni personne ne pourra entraver notre détermination de le redressement de notre Pays« .

 

permanence-fn

permanence-fn-bordeaux

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , , ,

Les réactions sont terminées

  • Marie
    18 mars 2016 à 11:45 |

    Si cela avait été la permanence du Parti socialiste ou de l’UMP, cela ferait déjà la une de tous les journaux avec dépêche AFP et ministres en pleurs, mais là ???

  • doune
    18 mars 2016 à 13:47 |

    les supporters ultras de Bordeaux ? une vingtaine de personnes encagoulées, et dont certaines étaient munies de barres de fer, ont attaqué le local du F.N . depuis quand des hommes armés & encagoulées sont des supporters , se sont des extrémistes de gauche des antifas . Le fascisme a été crée par un socialiste de longue date du nom de Bénito Mussolini !
    Le nazisme a été crée par un socialiste de longue date du nom d’Adolf Hitler !
    Autrement dit rien de neuf sous le soleil…
    un journaliste indépendant a été violemment pris à partie et blessé par des antifas qui l’accusaient d’« être d’extrême-droite ».le journaliste a eu la mâchoire fracturée et de multiples contusions. Son matériel de travail a par ailleurs été dérobé et détérioré.

    • masab
      19 mars 2016 à 04:49 |

      J’adore votre interprétation de l’histoire : Mussolini socialiste !!!!! il crée le Parti national fasciste (PNF) en 1921
      Hitler socialiste !!!!! Chef du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP), parti impérialiste et expansionniste (anti-slave, antisémite et raciste). Je suis étonné de voir qu’il est si facile de vérifier les infos sur internet et, malgré tout, voir de telles énormités.

      • Grégoire PICOT
        19 mars 2016 à 13:13 |

        Je ne suis pas d’accord avec vous. @doune est dans le vrai, ne vous en déplaise. Reprenez l’histoire des historiens (des vrais). Comme il est aussi vrai que les principaux collaborateurs venaient de la gauche (Doriot, Déat et Bergery pour ne citer qu’eux). Et que les premiers résistants furent des gens très à droite (Cagoule, Croix de Feu, Monarchistes,etc…)

        • Bertrand CULOT
          19 mars 2016 à 15:34 |

          C’est exact, Mussolini a été le rédacteur en chef du journal Avanti, le principal organe de presse du parti socialiste italien en plus d’avoir été élu député pour ce même parti. Mais laissons les gauchos de première bourre penser ceux qu’ils veulent…

          Pour mémoire, Sir Winston Churchill disait : « les fascistes de demain se nommeront eux-mêmes antifascistes ». A méditer…

        • masab
          19 mars 2016 à 17:13 |

          les vrais historiens ???????????? Mais je vous parle de l’histoire unique qu’on pu constater des millions de personnes; De quels historiens parlez-vous ? De ceux qui réécrivent l’histoire en niant une partie parce que ce n’est qu’un « détail »?

          • Grégoire P.
            19 mars 2016 à 19:17 |

            Masab, retour à l’envoyeur : « …qu’ont pu constater des millions… ».
            C’est bien de corriger les autres et vous pouvez également me corriger. Néanmoins vous ne devriez faire aucune faute.
            Quant à vos millions de gens, certainement ceux-là mêmes qui ont refuser de prêter le moindre crédit aux monstruosités du monde communiste. Ceux-là mêmes qui ont démontés intellectuellement Alexandre Soljenitsyne et l’existence des goulags ?

          • masab
            20 mars 2016 à 04:05 |

            Face à l’obscurantisme, point de débat possible

    • Massimo
      19 mars 2016 à 23:49 |

      Oui Mussolini fut socialiste avant de devenir nationaliste et fasciste et d´emprisonner les socialistes..vous croyez avoir inventé l´eau chaude avec cet argument ?..
      On peut dire la même chose d´Alain Soral le « marxiste » qui a eu le meme parcours et a écrit de nombreux discours des Le Pen.
      Le Front national a été créé par des néo fascistes, le logo de la flamme tricolore vient du parti frère, le parti fasciste italien MSI crée en 1945 par des anciens de la république de Salo.
      Le don de leur logo au FN fut un geste symbolique pour marquer l´amitié entre les fascistes italiens et leurs « camarades » français.

      • Grégoire P.
        20 mars 2016 à 11:56 |

        Et depuis Gianfranco FINI et ses sbires ont participé au gouvernement de Berlusconi et ont transformé la belle Italie en un tas de cendre…. L’histoire est bien connue des méchants et des gentils.

  • Etienne
    18 mars 2016 à 14:53 |

    Un mec du FNJ a failli perdre son œil !

    • Grégoire P.
      19 mars 2016 à 10:24 |

      Tous mes voeux de bon et prompt rétablissement à ce jeune patriote et tout mon soutien au FN de Bordeaux.

      • Jose
        19 mars 2016 à 18:26 |

        Pouhhaaa bien fait pour lui!

        • Grégoire P.
          20 mars 2016 à 11:57 |

          J’ose espérer que vous n’êtes pas sérieux !

  • GB33
    18 mars 2016 à 15:50 |

    « ultra-antifa » : Arrêtez de chanter et mettez vous à la danse !

    • 18 mars 2016 à 16:58 |

      en s’en prenant a une agence du front cela prouve a qu’el point ces gents sont mesquin et lâche car ils se cache ils se disent anti fachiste alors qui sont facho a font

      • masab
        19 mars 2016 à 04:55 |

        Quand on veut prétendre à défendre la priorité nationale, on commence par respecter son orthographe : 11 fautes !!!!!!

  • Levengeurmasque
    18 mars 2016 à 15:54 |

    Haha ont sait très bien que les ub sont antifa et surtout nont pas de couilles pour être reglo.

  • germe
    18 mars 2016 à 16:27 |

    Je pensais que les méchants étaient f.n. pas
    D’annonce sur les chaînes tiens donc même pépé juppé n’a rien dt

    • CHOLLET
      19 mars 2016 à 18:58 |

      C’est normal, en 2017 il faufra trouver des gens pour tous casser.

  • […] Source : Bordeaux : La permanence du Front national attaquée par des supporters ultras | Infos Bordeaux […]

  • Arnaud
    19 mars 2016 à 10:45 |

    ça serait pas mal d’avoir les noms de ces gars là 🙂

  • Feynaud
    19 mars 2016 à 15:12 |

    Je suis outré qu’en notre époque des fascistes qui n’osent même pas montrer leurs visages s’attaquent à des patriotes qui n’auraient pas le droit d’exister, en leur refusant le droit de défendre et d’aimer la France. Ces extrémistes auraient tous les droits ? Taper les français qu’ils n’aiment pas ? Il est grave que les français soient réellement en danger de mort (on peut tuer avec une barre de fer, quand la haine vous supplante !)nous suivons le FN, n’en déplaise à ces extrémistes fachos.

  • Gerard Lambert
    20 mars 2016 à 00:04 |

    On oublie de parler du plus important:
    J´espère que la barre de fer n´a pas subi de dommages graves au contact du crane d´un apprenti squadriste du FNJ.

  • courtet
    20 mars 2016 à 03:35 |

    une honte toute cette gauche !

  • RUSAIL
    20 mars 2016 à 17:02 |

    la haine c’est la colère des faibles !
    Alors messieurs les « ultras » continuez a vous soulager en tapant sur des jeunes qui ne vous ont rien demandé !

  • DEde la Corrèze
    20 mars 2016 à 23:49 |

    C est qui ces fiottes ?? Un p’tit coup de main ??

  • Jean
    21 mars 2016 à 16:31 |

    « Ultras », bien sur… racailles financées par les collabos de la junte socialiste qui comme a Calais et ailleurs peuvent casser en toute impunité.

    Les SS et SA de la dictature socialiste.