La mairie de Talence souhaite accueillir des migrants de Calais

Publié le 4 octobre 2016 dans Actualités, Agenda, Politique

La mairie de Talence souhaite accueillir des migrants de Calais

Alain Cazabonne, le maire de Talence, ne souhaitait pas ébruiter l’information. Et pour cause, celui-ci, sans consultation des habitants, est volontaire pour accueillir plusieurs dizaines de migrants en provenance de Calais.

Selon nos informations, ces hommes seuls devraient être logés en plein centre-ville, dans le magnifique Château des Arts (109, rue Pelletan), bâtiment qui appartient à l’État (photo).

chateau-des-artsDemain soir (le mercredi 05 Octobre à 19H00), la municipalité invite la population à participer à une « réunion publique d’échanges » sur le sujet à l’Espace public François-Mauriac (rue Pr-Arnozan), près de la mairie. La réunion se tiendra en présence du préfet Pierre Dartout.

Il y a dix jours de cela, les élus d’Arès s’étaient réunis en conseil municipal extraordinaire et s’étaient opposés à une large majorité à la venue d’une cinquantaine de migrants  sur leur commune.

talence

 

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, ,

Les réactions sont terminées

  • JPS
    4 octobre 2016 à 18:59 |

    J’ose espérer que ce genre de coquins sera bientôt châtié, comme les autres…

  • Dejean
    4 octobre 2016 à 20:26 |

    Ce chateau ancienne propriété des beaux-parents de Mauriac, était en dernier un Lycée professionnel . Il faisait la honte du quartier parce que , laissé à l’abandon aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur! mais un coup de jeune et débarrassé de ses herbes folles, ce sera un Palace pour ces gens qui ne vont pas regretter d’être resté en France plûtôt qu’essayer d’aller travailler en Angleterre

  • Cyrano
    4 octobre 2016 à 20:39 |

    Formidable!
    Depuis des années, les pouvoirs publics, Maires et gouvernement(s) confondus, s’ingénient à démontrer qu’il est impossible de répondre à la demande d’hébergement des sans abris FRANÇAIS qui crèvent dans la rue, il n’y a parait-il nulle possibilité de leur fournir quelconque abri….
    MAIS…..
    Que des milliers de « migrants » arrivent en force et au mépris des lois sur le sol Français, et voila que l’on trouve « miraculeusement » des solutions d’hébergement dans tous les coins de France, et pas n’importe quels hébergements s’il vous plait…des châteaux, des villages de vacances, des bâtiments que l’on rénove pour les accueillir décemment » alors qu’il était impossible de le faire pour des SDF (n’oublions pas que certains d’entre eux, salariés, dorment dans leurs voitures car le SMIC ne leur permet pas de se loger décemment…)
    Honte à ces politiques (tous bords confondus) qui laissent agoniser leurs frères de sang en pleine rue dans la plus parfaite indifférence et qui continuent à mépriser ces derniers tout en ouvrant grand leurs portes, (et nos bourses…) à de soi-disant « réfugiés » (ils sont loin de tous l’être) arrivés au mépris des lois.
    Il n’est ici point question d’un quelconque « racisme » ou « xénophobie », simplement de logique, d’où ma question renouvelée: « Messieurs les politiques, comment se fait-il que vous ne pouvez pas héberger les SDF de votre pays, mais qu’il vous est possible du jour au lendemain de trouver des solutions pour mettre au chaud, logés nourris blanchis, des milliers d’arrivants clandestins pas toujours d’ailleurs si « réfugiés » que cela?
    Et malheureusement, il ne faut même pas compter sur le nouveau FN pour résoudre le problème, ils sont déjà rentrés dans le rang quoi qu’ils en disent!

    • Patriote Résistant
      5 octobre 2016 à 12:27 |

       » il ne faut même pas compter sur le nouveau FN »
      Mais qu’est ce qui vous fait dire ça? Il faut se renseigner avant de proclamer gratuitement des bêtises: le Front National se manifeste à chaque fois qu’il le peut par l’intermédiaire de ses élus ou de ses responsables, et j’en fais partie

      • Cyrano
        6 octobre 2016 à 16:00 |

        Me « renseigner »??? Je me gausse! J’ai suffisamment donné de ma personne au sein du VRAI FN durant des années, avec abnégation et sincérité, pour savoir de quoi je parle! Certes, il y a encore en son sein des « purs » qui y croient sincèrement, mais il ne s’agit plus en fait depuis sa « reprise » que d’un parti comme les autres si ce n’est pire, avec la traditionnelle foire d’empoigne des arrivistes et affairistes de tous poils! Les « manifestations » et les discours convenus? cela n’est plus que de façade! (il faut bien noyer le poisson…) Il suffit pour s’en convaincre, si tant est que l’on soit objectif, d’analyser les discours et d’y comparer les « actions »…des paroles pour « ratisser large » mais…dans la limite convenue du politiquement correct sous la houlette du contrôle de médias gauchisants et des associations staliniennes! Non, vraiment, l’esprit de corps du FN n’est plus de mise, ce n’est plus qu’un parti « dans le rang » qui trompe ses électeurs, ce que, croyez moi, je suis le premier à déplorer!

    • Lestchoff
      5 octobre 2016 à 15:19 |

      Sur la dernière phrase tu te plantes Cyrano!

      • Cyrano
        6 octobre 2016 à 16:09 |

        Pour votre info un simple exemple…parmi tant d’autre: A la veille des élections régionales, David Rachline lors de son passage à Bordeaux disait » Je suis contre l’accueil de migrants fussent-ils chrétiens d’orient » (sic) Et voici quelques jours chez Bourdin sur RMC, il se targuait que dans les cantines scolaires de Fréjus les repas de substitution étaient de règle depuis longtemps! Bravo le double langage! Bravo ceux qui dénoncent le communautarisme! Ce n’est pas pour rien qu’il est directeur de campagne de Marine! Pauvre France!

  • Toto
    5 octobre 2016 à 08:24 |

    Alain cazabonne je te connais bien, au moindre faux pas de tes protégés tu payeras au centuple

  • Feynaud
    5 octobre 2016 à 08:51 |

    Le Nouveau FN ? Je ne comprends pas ? Le FN est poursuivi, traqué, injurié de tous les noms, au nom de la « Liberté d’Expression et du pas d’amalgame ». C’est le seul parti qui défend les français . . . qui ne veulent pas être défendus. La preuve, certains français votent comme disait le général De Gaulle, comme des « veaux ». . .Ils sont bien des veaux ! Quand vont-ils réaliser que le FN est le meilleur parti pour la France. Est-ce trop tard ? Le Grand Remplacement est à nos portes.

    • Cyrano
      6 octobre 2016 à 16:15 |

      Désolé, mais ce n’est pas cet ersatz du FN que le parti marino-philippotesque est devenu qui risque de sauver la France et les Français!Tout n’est plus que cinéma! Espérons qu’un vrai patriote puisse réunir les signatures voulues afin de proposer une vraie alternative aux caciques UMPS-FN qui nous leurrent aujourd’hui!

    • verne
      9 octobre 2016 à 10:48 |

      Tout a fait d’accord, ce sont des veaux et des gogos, ils sont incapables d’analyser et de faire une synthèse de la situation actuelle, c’est très grave pour notre pays et quand ils vont se réveiller ça sera trop tard, à mon avis c’est déjà trop tard.

  • Courosse
    5 octobre 2016 à 10:42 |

    Je viens d’aller voir sur place, les voisins du site ont reçu le courrier du maire (Cazabonne) il y a trois jours ! Et je précise qu’une personne habitant à 50 mètres n’a rien reçu. J’ai le courrier en main.

    • Denise
      6 octobre 2016 à 08:35 |

      et tout ca aux frais de la princesse, et de surcroît à côté d’une école, d’une crèche !!! On se fout de notre gueule, et bien sur mis devant le fait accompli

    • maury
      7 octobre 2016 à 19:27 |

      Bordeaux : Camouflet pour le préfet, 150 patriotes girondins s’imposent à Talence
      Publié le 6 octobre 2016 – par Jeanne Bourdillon – 58 commentaires – 3 016 vues
      Partager

      dsc_1962

      Le préfet de Gironde, Pierre Dartout, avait osé, ce jeudi 6 octobre, interdire le rassemblement du SIEL devant la mairie de Bordeaux organisé dans le cadre de la quinzaine « Sauvons notre pays » sous le fallacieux prétexte d’une contre manifestation appelée par les antifas.

      les organisateurs, François Jay du SIEL Gironde et son Président, Karim Ouchick, n’étaient pas décidés à s’en laisser compter. Ils décidèrent donc subtilement à contourner l’interdiction du préfet.

      A 16h30, au cimetière de Bordeaux, Christine Tasin, rendit un vibrant hommage à Flora Tristan devant la tombe de cette dernière. Elle expliqua la réalité de son combat pour gagner sa liberté, qu’elle n’aurait jamais pu conquérir en pays musulman.

      Ensuite, alors que les antifas les attendaient devant la mairie de Bordeaux, les patriotes girondins contournèrent l’interdiction du préfet et allèrent à Talence, situeé à 5 kilomètres de Bordeaux.

      Dans cette ville, gérée par les socialistes, avec l’accord du maire, vont s’installer dans 5 jours au château des Arts, cinquante clandestins venus de Calais, sans aucune concertation avec la population.

      Les patriotes girondins avaient décidé de faire un pied de nez au préfet Dartout et de s’imposer à Talence en deux endroits.

      A 18h30 une vingtaine de manifestants ont déployé deux banderoles devant la future habitation des clandestins refusant l’invasion migratoire et la dictature de la charia.

      img_0115

      Pierre Cassen fit une prise de parole très appréciée par les passants qui souvent applaudissaient à tout rompre et levaient le pousse en signe d’approbation.

      Mais le plus beau restait à venir.

      A 19 heures, convergèrent de plusieurs endroits 150 manifestants et se retrouvèrent devant la mairie de Talence avec banderoles et drapeaux.

      rassemblement talence

      Karim Ouchick, président du SIEL, fit une brillante intervention, expliquant aux participants et aux nombreux passants les raisons de cette action, il fut très applaudi. Il annonça que le 5 novembre le SIEL organisera une journée nationale d’action dans les rues de Paris contre l’invasion migratoire.

      Renaud Camus conclut ce rassemblement par une prise de parole dont il a le secret.

      Tous les patriotes présents étaient ravis de s’être retrouvés tous ensemble et du formidable pied de nez qu’ils avaient infligé au préfet et aux collabos antifas.

      Les amis du SIEL avaient fort bien organisé les choses et avaient réservé à Bègles (chez l’islamo collabo Noël Mamère) un restaurant où cinquante d’entre eux finiront la soirée.

      Jeanne Bourdillon

  • David
    5 octobre 2016 à 11:36 |

    France, traditionnelle terre d’accueil

  • foreagir
    5 octobre 2016 à 13:46 |

    et au printemps, que deviendront-ils ? et les femmes vont se dépêcher de faire des enfants si ce n’est déjà en route. honteux pour les talençais en difficulté de laisser un tel endroit aux seuls migrants quelles que soient leurs difficultés… et la mixité alors ? et qui va payer la nourriture, le ménage ?

    • Denise
      6 octobre 2016 à 08:33 |

      On parle d’une « association » qui va leur « venir en aide » je voudrais savoir de laquelle il s’agit ? Peut être St Vincent de Paul qui vient soudain d’annoncer à tous ses bénéficiaires de colis alimentaires (payants) que la structure arrêtait son fonctionnement très bientôt … Bizarre coïncidence, non ?? et les pauvres de Talence qui n’ont pas assez pour manger vont devenir quoi ???

  • Bernadette
    5 octobre 2016 à 15:09 |

    Ca me révolte! Un mini Calais à Talence à deux pas d’une école maternelle. Que des hommes seuls dans la force de l’âge, aucune famille! Des clandestins qu’on nous impose de force, ces fameuses chances pour la France que l’on voit se battre contre les forces de l’ordre sur les nombreuses vidéos.

  • Versaline
    5 octobre 2016 à 15:58 |

    Nous savons fort bien que 95% de ces clandestins sont des « migrants » économiques. La plupart mentent sur leur pays d’origine et présentent des faux-papiers se disant venant de pays en guerre… et pour ceux qui viennent vraiment de pays en guerre, se sont des lâches et des pleutres qui n’ont pas le courage de défendre leur pays, laissant de plus en plus les femmes prendre les armes à leur place, aussi n’ai-je aucune compassion pour eux… ce n’est pas du racisme que de ne pas vouloir les accepter sur notre sol, parce que lâcheté et pleutrerie n’ont aucun point commun avec le racisme !

  • […] nous l’avions annoncé, le maire de Talence, Alain Cazabonne, a fait part de sa volonté d’accueillir plusieurs dizaines […]

  • poupeau
    18 octobre 2016 à 08:49 |

    il sont nombreux en france quand nos soldats français ce battre dans leur pays honte a eux, qu’on les renvoie ce battre pour leur liberté, nos politiciens ne font rien. ils envahissent notre pays.on laisse faire bon courage français pour votre avenir