Bordeaux : Le « dérapage » d’une journaliste de Sud-Ouest

Publié le 10 octobre 2017 dans Actualités, Politique, Presse

Bordeaux : Le « dérapage » d’une journaliste de Sud-Ouest

Rachel Garrat-Valcarcel est journaliste au Sud-Ouest. Celle qui se définit comme une « Gender traitor » possède un traitement très partial de l’actualité. Dernier exemple en date avec l’annonce du président de Sens Commun qui « tend la main » à Marion Maréchal-Le Pen. La journaliste a commenté sur son compte twitter « Il lui tend le bras, non ? », amalgamant ainsi avec un symbole nazi.

Le conseiller municipal Front national de Libourne, Gonzague Malherbe, a tenu à réagir « Rachel Garrat Valcarcel nous montre par ce tweet que la neutralité politique n’est sa première préoccupation. Ceci explique en grande partie pourquoi les articles du Sud-Ouest sont très souvent à charge contre le Front national ».

Il est vrai que sur les réseaux sociaux, Rachel Garrat-Valcarcel (photo) ne fait pas mystère de ses opinions politiques favorables à la gauche. Son soutien à la cause homosexuelle et son opposition à la Manif pour tous est également manifeste.

Ce n’est pas la première fois que les journalistes du Sud-Ouest sont mis en cause pour leurs « dérapages ». En début d’année, Emilien Gomez (photo), correspondant pour la ville de Sarlat (Dordogne) déclarait sur son profil Facebook « Oui, personnellement je stigmatiserai toujours les élus FN et j’en n’ai pas honte » ! Nos lecteurs se souviennent également de Clément Beuselinck-Doussin qui avait attaqué à grands coups de pavés la vitrine d’une librairie catholique bordelaise.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2017, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :, , ,

Les réactions sont terminées

  • Astrid
    10 octobre 2017 à 13:59 |

    Clément Beuselinck-Doussin, c’est pas le mec qui vend des souvenirs à côté de la cathédrale ?

  • Feynaud
    10 octobre 2017 à 14:08 |

    oui, Sud-Ouest est champion de la « Haine » qu’il délivre par ses pages sur le Front National et bien évidemment sur des millions de français . . . voilà pourquoi, sans haine, je n’achète pas ce journal sectaire. Gens de gauche restez ensembles, ce journal vous va très bien.

  • Marc
    10 octobre 2017 à 14:23 |

    Cela fait bien longtemps que le Sud Ouest n’est pas neutre. Même Alain Juppé s’en plaint !

  • Joel
    11 octobre 2017 à 14:31 |

    Sud Ouest: journal gauchiste bien pensant au niveau culturel au ras des pâquerettes .

  • Coraline
    15 octobre 2017 à 10:32 |

    J’espère que ce journal ne vit pas de nos subventions!

    • Feynaud
      17 octobre 2017 à 17:43 |

      Hélas, que oui ! Et bon nombre de journaux de droite comme de gauche . . . . .