Philippe Poutou « inquiet » de voir des drapeaux français chez Mélenchon

Publié le 11 avril 2017 dans Brèves

Le candidat d’extrême gauche, récemment encensé par de nombreux journaux, s’est exprimé aujourd’hui sur un de ses concurrents, Jean-Luc Mélenchon.

Sur le réseau social twitter, le syndicaliste de l’usine Ford de Blanquefort (banlieue de Bordeaux) a partagé son « inquiétude » de voir des « drapeaux bbr » (bleu-blanc-rouge) dans les meetings du candidat de la « France insoumise ».

En novembre 2015, Philippe Poutou critiquait déjà la demande de François Hollande d’afficher les drapeaux français après les terribles attentats islamistes qui avaient ensanglanté Paris. Rejetant un drapeau qu’il exècre, il déclarait « Notre drapeau ça reste le rouge, celui de la révolte contre le capitalisme, contre les guerres, contre les nationalismes, contre les racismes, contre les fascismes qu’ils soient religieux ou pas ».

A lire les réactions à son post, il n’est pas sûr que le militant radical ait gagné de nouveaux électeurs.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2019, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

A lire également :

Tags :

Les réactions sont terminées

  • Grégoire P.
    17 avril 2017 à 20:25 |

    Normal, son drapeau à lui est suranné ; rouge avec une faucille et un marteau… C’est dire !

  • Grégoire P.
    17 avril 2017 à 20:30 |

    Normal qu’il s’inquiète, son drapeau à lui est suranné : rouge avec une faucille et un marteau. Malgré plus de 100 millions de morts il n’a aucune honte à se présenter de la sorte…

  • Nathalie L
    18 avril 2017 à 13:47 |

    C’est un irresponsable ce Philippe Poutou ! Il ne pense qu’à légaliser le canabis, désarmer un peu plus la police et laisser rentrer en France toute la misère du monde sans aucun contrôle à visée protectrice, ce qui serait pourtant le moins qu’on puisse faire.