Actualités, Faits divers, Vidéo

Comparution devant le tribunal pour le rappeur qui veut « baiser les commissaires »

En août 2010, Infos Bordeaux l’avait révélé en exclusivité. Des rappeurs bordelais, issus de la cité des Aubiers, avaient tourné un clip où ils appelaient à « niquer les patrouilles » de police et « baiser tous les commissaires ».

En vedette de ce clip, le tristement célèbre Morsay du groupe « Truand de la galère » et le local de l’étape, Cyril Martinez (photo), plus connu sous son nom de scène, Alias. Celui que l’on voit dans la fameuse vidéo (ci dessous) avec un tee-shirt aux couleurs de l’Algérie, comparaîtra vendredi 3 juin devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, pour « incitation à la violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

En effet, devant l’indignation grandissante des internautes (comparable au silence étourdissant des politiques bordelais !), les syndicats de police ont décidé de poursuivre Cyril Martinez et espèrent bien que la sévérité de la peine servira d’exemple.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

5 réactions

  1. je suis très heureux qu’enfin la justice s’occupe des personnes qui vivant en France ne la respecte pas et ne respecte pas ses lois et ses traditions.
    Il existe dans le monde des pays où un tel scandale ne pourrait éxister, un pays pas très loin du notre, l’allemagne où les étragers de quelque nationnalité qu’ils soient doivent avoir ce respect, sinon ils repartent sans que des syndicats ou autre organisme subventionné par l’état fasse des recours inadaptés.
    La France terre d’accueil pour ceux qui la respecte et respecte les français.

    • Visiblement vous connaissez bien mal l’Allemagne…ou vous parlez de l’Allemagne d’une autre époque…:)

  2. Je ne pense pas que ce soit la véritable origine du probléme, de chercher ou non l’origine de la personne. étrangere ou non. Le pays est structuré autour d’un système régit par des lois et forcé d’être appliquer. Seulement si peu d’entre elles viennent du peuple, elles sont construites au service de certaines têtes du pouvoir à leur profit. Je comprends que les gens se révoltent aussi. D’ailleurs cest un droit bien minime quand on sait qu’actuellement les rassemblements sur paris ( indignons nous, la france dans la rue) n’a pas le droit t’interroger les dirigeants et que des citoyens francais se fassent expulser d’un lieu public. La france nous appartient, et biensur la violence nest pas la solution pour se faire entendre, mais pour certain, la violence est un terrain qui leur est beaucoup plus familier et qui touche d’avantage que des marches avec fleurs en main. la liberté d’expression ne doit pas être comprise comme une incitation, l’espace entre expression et incitation est tellement mince que bientôt nous n’aurons plus le droit de dire quoi que ce soit, sans ce que cela soit interprétable et condamnable.

  3. Et quand morsay faisait du “street marketing” (comprenez, il vend ses t-shirts et ses cds dans la rue) dans la ruie ste catherine…
    PERSONNE ne lui a RIEN dit !

  4. Docteur Simon Bertigny

    Ces rappeurs se trompent de cible. Ce ne sont pas les commissaires qui faut b…. mais les financiers apatrides qui tiennent le monde, et non ceux qui executent leurs bases oeuvres via les politiques. Mais ils ne le feront jamais car ils sont pays des tous ces flousards. ex: Sumner Murray Redstone (de son vrai nom Rothstein) qui est un milliardaire hollywoodien bien connu de la place et qui produit les pires merdes qui infectent le cerveau de nos jeunes. (cf: David Duke)

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes