Actualités, Economie

La Chine accroît sa présence dans le vignoble bordelais

Le groupe agro-alimentaire chinois Cofco a signé (photo) mercredi à Bordeaux le contrat d’achat du Château de Viaud (Lalande de Pomerol), devenant ainsi la première entreprise d’Etat chinoise à entrer dans un vignoble bordelais.

Le contrat d’achat a été signé entre le directeur général de la filiale du groupe chinois Cofco Wines & Spirits, Wu Fei, et le PDG de La Winery, Philippe Raoux. Ce dernier empoche un chèque d’un montant de 10 millions d’euros. Cette vente d’un château bordelais n’est pas une première  (déjà 5 propriétés viticoles ont été achetées par des Chinois), mais le profil de Cofco en fait une opération symbolique. Avec sa marque Great Wall (Grande Muraille), la société chinoise est leader du marché, de la production à la distribution, dans son pays. Sa stratégie consiste désormais à investir dans tous les vignobles du monde pour alimenter son marché intérieur.

En 2010, la Chine figure pour la première fois parmi les cinq principaux pays importateurs des vins et spiritueux français. Ses achats se sont élevés à 564,8 M €, une hausse de 78,8% sur un an.

Avec un excédent de 7,9 milliards d’euros, l’industrie agroalimentaire a regagné sa place de second excédent dans la balance commerciale française, après l’aéronautique.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes