Actualités, Politique

Niger : Alain Juppé vivement critiqué par les amis d’une victime

Les amis d’Antoine de Léocour, otage français enlevé avec son ami Vincent Delory au Niger et tué samedi lors d’une opération des forces spéciales françaises pour les libérer, viennent d’adresser une lettre ouverte au ministre de la Défense. Ils y expriment leur indignation et demandent au ministre de stopper « toute récupération politique de cet assassinat sordide ».

Dans ce courrier adressé au maire de Bordeaux, les amis de Master 2 d’Antoine de Léocour précisent que « Réduire l’analyse de ce drame à un discours sécuritaire ne fait qu’alimenter grossièrement la presse à sensations » rajoutant « nous croyons comprendre que la France, patrie des Droits de l’Homme, sacrifie ses ressortissants sur l’autel d’orientations stratégiques occultes. Vous avez effectivement pris le parti de vous mettre à l’abri de tous moyens de pression en excluant l’option des négociations ».

Cette lettre est conclue par une demande de démission « prenez véritablement vos responsabilités en démissionnant ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes