Actualités, Economie

Vins de Bordeaux : Le fossé continue de s’élargir

L’écart continue de se creuser entre les viticulteurs bordelais. Les vins les plus prestigieux du bordelais sont en train de préparer la prochaine campagne des primeurs qui aura lieu au mois de Mai. La particularité de cet évènement (qui concerne une centaine de châteaux), est de vendre le vin seulement 8 mois après la récolte. Ainsi, les propriétaires ont une avance de trésorerie non négligeable et contrôlent mieux le niveau de leurs stocks, et les particuliers peuvent acheter des grands vins à prix réduits. Si le millésime 2009 s’est vendu à des prix très élevés, il n’est pas sur que le millésime 2010 connaisse une forte baisse des prix. Non seulement la qualité du millésime semble une fois de plus dépasser les espérances, mais la demande continue de croitre, notamment de la part des acheteurs asiatiques.

Pourtant la situation des vins de Bordeaux n’est pas rose. Pour les viticulteurs dont les prix n’excèdent pas 3 euros, la situation est en train de se tendre. Dernier exemple en date, vendredi dernier, les viticulteurs du Collectif 33 ont manifesté sur le parking du Leclerc de Langon, près de Bordeaux, pour dénoncer les promotions “trois caisses de bordeaux rouge offertes pour deux caisses achetées”, soit un prix de la bouteille qui n’excède pas 1,62 euro TTC ! Pour Didier Cousiney, le président du collectif, “À ce prix-là, on perd de l’argent. Et ça fait des années que ça dure“. Celui-ci va adresser un courrier au CIVB, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, en lui demandant l’organisation d’une table ronde.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes