Actualités, Législatives 2012, Politique

Sixième circonscription : Marie Recalde devrait succéder à Michel Sainte-Marie (PS)

La sixième circonscription de Gironde regroupe les villes de Mérignac et Saint-Médard-en-Jalles. A l’exception des élections de 1993, la gauche s’est toujours imposée dans cette circonscription jusqu’ici aux mains du maire socialiste de Mérignac, Michel Sainte-Marie. Son ancienne suppléante (photo) portera désormais les couleurs de la majorité présidentielle. Maire adjointe de Mérignac et vice-président du conseil-général, Marie Recalde a de fortes chances d’obtenir un troisième mandat, Michel Sainte-Marie ayant obtenu plus de 57% des voix en 2007.

Son opposant au sein du conseil municipal, Thierry Millet, portera les couleurs de l’UMP. Le conseiller centriste à la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux), qui soutenait la candidature d’Hervé Morin, mène paradoxalement une campagne de droite « préservation de l’institution famille », « refus du communautarisme » et « régulation des flux migratoires ».

L’extrême-gauche sera représentée par la famille trotskiste et par le Front de Gauche : Nelly Malaty (retraitée) pour Lutte Ouvrière, Philippe Rouzé (conseiller municipal au Haillan) pour le NPA et Joël Saintier (salarié de la Poste et syndicaliste à SUD) pour le mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

Gérard Chausset (maire adjoint de Mérignac et vice-président de la CUB) portera les couleurs d’Europe-Ecologie. Le Modem sera quant à lui représenté par le conseiller municipal de Saint Médard en Jalles : Pierre Braun.

A droite, Bernard Gonzalez (qui n’a jamais caché sa sympathie pour le Front national) tentera de dépasser son score de 2007 (0,32%). Conseiller municipal de Mérignac, il est également le responsable départemental de Debout la République, mouvement crée par Nicolas Dupont-Aignan.

Enfin le Front national sera représenté par Jean-Luc Aupetit (photo). Cet agent EDF s’était déjà présenté aux cantonales sur cette circonscription (Mérignac 1) en 2008 et avait réalisé près de 15% des suffrages. Si ce dernier a peu de chance d’accéder au second tour, il devrait cependant dépasser largement le score de 2007 (2,38%).

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. Thierry Millet dit combattre le communautarisme, mais on ne l’a pas entendu sur la venue d’Hani Ramadan sur sa commune. Dommage.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes