Brèves

Mérignac : Le port du hijab obligatoire pour les femmes ?

Bien connue de nos lecteurs pour avoir voulu accueillir Hani Ramadan (prêcheur islamiste qui justifie la lapidation), la mosquée de Mérignac demande à ce que les femmes, pendant l’Aïd El Kébir, ne « sortent pas sans leur hijab ».

En 2009, Hassan Belmajdoub, président de l’association des musulmans de Mérignac, déclarait à nos confrères du Sud-Ouest « notre but n’est pas d’islamiser Mérignac ». Et on devrait le croire !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

2 réactions

  1. Lu dans un des plus grands journaux algériens à propos de la mosquée de Mérignac :
    Dans leur délire, en janvier 2009, ils ont réveillé un quartier de Bordeaux par le son du muezzin branché à un haut-parleur. En 2010, ils ont organisé des «apéros saucisson-pinard». En novembre 2011, ils ont rebaptisé plusieurs rues de Saint-Martin-le-Vinoux (Grenoble) avec des noms ironiques comme «Rue Halal», «Rue de la Burqua» ou encore «Rue de la Mosquée». Dernier acte en date, les Identitaires se sont opposés et ont empêché la venue du prédicateur islamiste, Hani Ramadan, à Mérignac (Bordeaux). Pour se féliciter, ils ont rebaptisé plusieurs plaques de rue par des soi-disant «pratiques et règles courantes dans les pays musulmans», comme «Avenue de la Lapidation» et «Avenue de l’Amputation». 
    http://www.elwatan.com/hebdo/france/generation-identitaire-declare-la-guerre-a-l-islam-en-france-28-10-2012-190292_155.php

  2. Et c’est loin d’être la seule mosquée à faire ce genre de recommandation : avec Google on en trouve d’autres…. Mais inutile de nous époumonner : une majorité de français va encore trouver ça normale, sans se demander comment toutes ces pratiques (hijab, halal,…) ont bien pu arriver comme ça du jour au lendemain. Allez, pour le plaisir, extrait d’un petit site de conseils pour musulmans :
    Il n’y a aucun mal à ce que la femme sorte de chez elle, si c’est par nécessité.
    Surtout si elle sort pour combler le besoin d’autres, comme celle qui sort pour enseigner aux jeunes filles musulmanes, elle sera récompensée pour être sortie de chez elle, car elle est sortie pour combler leur besoin et réaliser un bienfait pour elles.
    Mais lorsqu’elle sort, elle ne doit pas exposer une partie de son corps devant être caché, elle ne doit pas s’embellir ou se parfumer.
    Elle doit également porter le hijab légal qui consiste à recouvrir (l’ensemble du corps, dont) le visage et tout ce qui peut amener à la tentation.
    Elle ne doit pas se mélanger aux hommes, car la mixité est une cause de tentation, et c’est pourquoi le Prophète ( salallahu ‘alayhi wasalam) a dit :
    « Le meilleur rang pour les hommes est le premier et le pire est le dernier ; et le meilleur rang pour les femmes est le dernier et le pire est le premier. »
    Le meilleur rang pour les femmes est le dernier car il est le plus éloigné des hommes.
    Ainsi, le Prophète ( salallahu ‘alayhi wasalam) nous montre que plus la femme est éloignée des hommes, meilleur cela est pour elle.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes