Brèves

Bègles : Une personne de 85 ans retrouve sa maison squattée

begles-squatL’affaire ressemble à celle d’Odette Lagrenaudie qui avait défrayée la chronique en 2014 à Bordeaux. C’est le journal Sud-Ouest qui révèle l’information. Une personne âgée (85 ans), habitant Bègles (dans la banlieue de Bordeaux) a dû s’absenter de son domicile pour des raisons de santé. Celle-ci ne peut malheureusement plus revenir dans sa maison qui est désormais occupée par des squatteurs et « revendiquent leur droit à occuper la maison ».

Outre une banderole (« Créant des alternatives à des maisons vides, 1 – 10 – 100 squats résistent ») apposée sur la maison, des documents dactylographiés ont été collés sur le portail latéral. Les auteurs y reprennent les termes de la loi pour rappeler qu’il ne peut y avoir d’expulsion « sans décision exécutoire du tribunal d’instance » !

La fille du propriétaire, Françoise Tuncq, a engagé une procédure auprès du tribunal d’instance. Seule une décision judiciaire serait, pour l’instant, susceptible de faire appel à la force publique pour faire évacuer cette maison se trouvant au 6 rue Sébastopol à Bègles (photo). A moins que la pression ne soit trop forte sur les squatteurs !


Logement squatté : à Bègles, un homme de 85 ans privé de son domicile

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

5 réactions

  1. Les lois protègent les malfaiteurs… c’est ignoble.

  2. Non mais j’hallucine ! La justice et les lois françaises sont vraiment mal foutues, c’est le monde à l’envers ! quand je pense qu’il y a beaucoup de gens dans le cas de cette^pauvre dame c’est terrible et c’est pas avec taubira que ça va s’arranger !

  3. Bizarre on entend pas le maire de Bègles sur ce sujet.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes