Brèves

Des immigrés de Calais accueillis sur le bassin d’Arcachon ?

ville-aresLe préfet de région, Pierre Dartout, était en début de semaine sur la commune d’Arès afin de rencontrer les élus. Le représentant de l’Etat souhaite implanter plusieurs dizaines de migrants venus de Calais, dans cette commune de 5000 habitants située sur le bassin d’Arcachon.

La population étant très hostile à ce projet, le maire Les Républicains,  Jean-Guy Perrière, convoque un conseil municipal extraordinaire, vendredi à 18 heures, avec un seul sujet à l’ordre du jour, l’accueil de ces migrants.

Dans un communiqué de presse, le représentant local du Front national, Laurent Lamara « dénonce avec force la volonté gouvernementale de déplacer le problème calaisien » et « souhaite que les clandestins, qui n’ont aucune légitimité à séjourner en France, soient expulsés sans délai ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

6 réactions

  1. Il parait qu’ils vont aller dans le centre de vacances de l’ex-EDF, Avenue le Goéland. Il peut pas servir pour nos SDF ce centre ?

    • pourquoi devons nous accueillir 2% de notre population, et pourquoi jusque 12 départements pour les accueillir, il y a 10 000 personnes à se partager sur des milliers de communes, cet établissement aurait pu servir pour des handicapés ou pour les enfants qui ne partent jamais en vacances, ce lieu avec ce joli parc agrémenté va finir en décharge publique, j’ai peur pour les impôts et les gens qui vont habiter à côté

    • mais bien sur, on nous pousse a l’indignation alors âpres on s’étonne que l’on se révolte,
      isidore

  2. Et pourquoi ne pas mettre tous ces gens à la préfecture de Gironde. le bâtiment est immense et Monsieur le préfet aurait des hôtes formidables. Il parait que c’est une chance pour la France, et bien prenez les chez vous !!!!

  3. Isidore Plantey · Inculte notoire at Retraité
    mais c’est quoi cette phrase du grand rabin? “«partager l’espérance plutôt que de concentrer la désespérance ».de quoi se mêle t’il celui là ? et phrase en plus reprise par un préfet de la république? mais ou va t’on? , alors on est plus chez nous , chez nous ? nous marchons sur la tête, un préfet au discours affligeant, lamentablement aux ordres, un préfet qui pense a sa carrière, on est loin de jean Moulin! très loin même , et ceux qui se disent socialistes, ces minoritaires au grand cœurs, eh bien qu’ils les prennent chez eux , car cette aventure n’est que le début d’un raz de marée, l’état menteur mentira encore et encore! bientôt les votes , enfin nous allons pouvoir repenser a tout cela au moment voulu .aux armes citoyens,!! isidore plantey de la saussouse 14/juin/1928

  4. Aristophanedecarotte

    Moi je verrais bien un endroit!! Au bord du lac d’Hossegor dans une propriété que connait bien notre maire…

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes